Fall Colors

S’il y a bien une couleur que je ne porte jamais, c’est le orange. Camel, tabac, corail, pêche, ocre oui, orange non. Je n’ai tout simplement jamais été attirée par cette couleur. Sauf que cet automne, je me sens des envie de couleurs différentes, plus chaudes, plus automnales et moins dans mon style habituel. Et puis j’ai vu cette robe sur Insta :

1

Cette robe m’a plu de suite et, alors que j’étais à la foire du tissu Stoffen Spektakel, j’ai trouvé un super crêpe assez similaire (sauf que les fleurs sont multicolores et pas noires).

4

J’ai longtemps réfléchi à quel patron j’allais utiliser pour cette robe et je me suis décidée sur la blouse Stockholm de l’Atelier Scammit rallongée et légèrement évasée, sans les volants aux manches car le tissu est déjà assez chargé.

93

Cette blouse, comme tous les patrons de l’Atelier Scammit est une merveille. Superbement expliqué, avec des petits détails adorables et un rendu toujours très élégant (un petit je ne sais quoi dans l’encolure, je crois). Cerise sur le gâteau, ce sont des coutures anglaises donc ultra propre à l’intérieur (et plus solide).8

5711

J’ai simplement allongé le patron de 30cm en l’évasant un peu vers le bas pour ne pas que la robe soit tout à fait droite. J’ai gardé les manches 3/4, que je trouve jolies et pratiques quand les jours rafraîchissent ( les robes manches longues me font souvent penser à des chemises de nuit…).

12

J’aime beaucoup le rendu. Au moment de la ranger dans mon dressing (qui est trié par couleur), il m’a été confirmé que je n’avais rien rien rien d’orange, elle est un peu seule entre le rouge et le « tabac » 🙂 .

A bientôt,

Erika

 

Publicités

En culotte courte

Cette suédine, dégotée au Stoffen Spektakel,  m’aura occupée pendant plusieurs semaine! Après la veste et la jupe façon seventies, c’est maintenant un short automnal que je vous présente.

Le patron vient du premier livre Véritas sur la couture :  le Short Amina. Je râle un peu car le short est trop large à la taille (c’est pas comme si je l’avais déjà cousu 3 fois! #gourdasse). J’ai eu trop la flemme de découdre la ceinture et le zip donc j’ai cousu des passants et je le porte avec une petite ceinture. Malgré ça, ça reste assez large… Si je m’ennuie une fois (ce qui n’arrive jamais), je ferai le nécessaire.

654

8

En attendant, porté avec mon Impatiente en viscose, je trouve le résultat pas mal du tout.

Deux coupons de suédine, trois vêtements 🙂 Bonne rentabilité!

A bientôt,

Erika

 

La blouse que j’attendais impatiemment

Je l’ai trouvé! Le patron de haut tout simple mais joli et seyant, déclinable et sans prise de tête. Vous l’aurez remarqué, j’achète peu de patrons. Lorsque j’en achète un, j’essaie vraiment de choisir un patron que je vais pouvoir utiliser, réutiliser et décliner au maximum. 9

Ça faisait un moment que je cherchais un patron de haut à manches longues, qui irait avec mes jupes et mes shorts pour cette saison Automne-Hiver. C’est en flânant sur Facebook que je suis tombée sur LE patron que je cherchais. Il s’agit de la blouse Impatiente de mlm patron. Une première avec cette marque pour moi. J’ai bénéficié de la promo : le patron pdf à 4€ mais en temps normal, ce n’est que 5 € donc pas une ruine du tout. Encore moins quand on sait tout ce qu’on va pouvoir faire avec ce patron!! Trois longueurs de manches différentes, possibilité d’un empiècement contrasté (en dentelle par exemple), ajout d’un passepoil, …

10

Ce patron est un petit bijou. J’ai découpé la taille 38 (ma taille habituelle) et mon Impatiente tombe pile-poil! Réalisée en 2 heures, montre en main dans une viscose dégotée au Stoffen Spektakel, le résultat m’a directement séduite! Ce n’est pas une petite sœur que je vais lui faire mais carrément tout une smala!

7

A bientôt,

Erika

La fois où j’ai fait de la récup

Super sexy comme titre… Mais c’est réellement le plus adapté à cette cousette.

Bon, que je vous explique. J’avais un pantalon (jegging) en simili cuir super cool que j’adorais. Le simili faisait pas cheap, pas sac poubelle, pas moche, … Le pantalon était gainant et plutôt confort (enfin quand on avait réussi à se faxer dedans). Le look avec ce froc, trop bien, et tout, et tout. Bref, je l’aimais.

13

Sauf qu’un jour, crac! Au sens propre : crac. J’ai senti un courant d’air côté fesses, il était en train de se craquer… Dégoût total! Ne pouvant me résoudre à le jeter, je l’ai ajouté à l’énorme pile des vêtements que je ne peux me résoudre à jeter.

Puis il y a 2 jours, bingo, un idée! Je vais découdre ce pantalon et voir si je n’ai pas assez de tissu pour coudre une mini jupe. Eh ben si! J’avais pile assez de tissu pour coudre une super mini jupe!! Et avec du style en plus car le pantalon comportait plusieurs pièces, assemblées avec de jolies surpiqûres. J’ai pu conserver cet aspect et faire que tout tombe bien!

12

34

N’y tenant plus, pressée de voir si quelque chose de joli allait sortir de ce pantalon en perdition, je me suis levée à 6h ce matin pour vite vite mettre mes plans à exécution. Aujourd’hui, je vais peut-être regretter mes heures de sommeil perdues, mais je porte ma jupe en cuir donc ça équilibre :).

11

J’ai de nouveau coupé deux fois le dos de la Sister mini de Vanessa Pouzet. Je n’ai fait que les pinces dos, j’ai laissé tomber celles de devant. Un zip invisible sur le côté, un biais plutôt qu’un ourlet dans le bas (pour pas avoir un gros boudin d’ourlet) et un grand et fin rectangle de simili pour faire « parementure de taille ».

21

Je ne fais jamais de récup de ce style. Je garde les tissus, je découds les boutons et les zips, ça oui. Mais transformer un vêtement en un autre, c’est pas mon truc. En général, je trouve que ça fait trop « original et artisanal » et ce n’est pas du tout mon style. Mais cette fois, si je ne dis pas que cette jupe est faite à partir du mon vieux pantalon, je crois pas qu’on puisse le deviner 😀

810

A bientôt,

Erika

 

Back to 70’s

Attention, gros gros coup de cœur ici! Cette suédine, qui m’avait déjà totalement conquise sur le projet « Veste Chéri » vient à nouveau de ravir mon cœur! Après avoir découpé ce dont j’avais besoin pour ma veste, j’ai pu constaté qu’il me restait laaaargement de quoi refaire une jupe (et surement même un short)!!

11

4

Cette jupe en « faux daim » (qui vient du Stoffen Spektakel), je la voyais vintage, avec des boutons métalliques (Véritas) sur le devant et légèrement taille haute, pour un petit look seventies!

8

Côté patron, j’ai utilisé le dos et les pinces de la jupe Sister Mini de Vanessa Pouzet que j’ai découpé deux fois. Pour le reste, totale impro. J’ai créé une fausse patte de boutonnage. Je n’ai pas fait de boutonnières car la suédine ne glisse pas du tout sous le pied de biche et je sentais la galère arriver si je m’attaquais à de vraies boutonnière. J’ai donc simplement créé un repli et j’ai cousu les boutons à travers tout.

1310

J’ai également ajouté une ceinture pour créer ce rendu taille haute. J’ai fermé la jupe avec un zip. Pas trouvé de zip invisible de la bonne couleur donc j’ai choisi un zip normal mais qui se fond dans le décor car il a la couleur exacte.

2

9

J’adore le rendu de cette jupe à laquelle je pensais depuis déjà un moment! Si j’ai le courage, je démonterai la ceinture et déplacerai une des pinces car la patte de boutonnage ne tombe pas parfaitement au milieu. Mais si je ne vous le dis pas, vous ne le voyez pas, si?

57

A bientôt,

Erika

La vraie jupe patineuse

J’ai tout récemment fait l’achat d’un crêpe très (très!) fin. Un peu transparent mais super joli. J’y ai de suite vu une jupe patineuse, à condition de bien la doubler. En fouillant dans mes chutes (et c’est pas les chutes qui manquent), j’ai trouvé un morceau de crêpe bien épais et noir uni, pile poil ce qu’il me fallait.

8

Pour la première fois, j’ai fait une vraie jupe patineuse. J’ai souvent fait des jupettes froncées, un peu dans le même style mais jamais en coupant mon tissu en rond, comme c’est préconisé pour une jupe patineuse.

1210

J’ai donc coupé deux cercles (un dans mon tissu fleuri, l’autre dans ma doublure) et un rectangle pour la ceinture.

13

En fait, c’est un jeu d’enfant. Je ne sais pas très bien pourquoi je repoussais systématiquement l’envie d’en faire une. Le rendu me plait beaucoup, le volume est tout à fait différent que celui de mes jupes froncées 🙂

14

Je suis assez fière de mon zip invisible, j’avoue 😀

119

Edit : sur demande, je vous ajoute le tuto (sans photos)…

  1. Pliez votre tissu en deux et encore en deux (il vous faut 1,5m/1,5m).
  2. A partir du milieu, tracez un arc de cercle à la longueur souhaitée (j’ai compté 55cm et je suis grande).
  3. Toujours à partir du milieu, tracez un petit arc de cercle. Le rayon de cet arc = votre tour de taille / 6.28.1
  4. Coupez.
  5. Coupez un rectangle de longueur = votre tour de taille +2cm et de largeur = 14cm.
  6. Pliez et marquez au fer comme ceci :
  7.  poserbiais
  8. Refaire tour pareil avec votre doublure si vous prévoyez de doubler votre jupe.
  9. Ouvrir le cercle.
  10. Coudre votre ceinture à la manière d’un biais.
  11. Coudre votre zip (invisible).
  12. Refermer votre jupe.
  13. Faire les ourlets.

Pour la ceinture, le tuto de ma jupe peut vous aider car il est agrémenté de photos. Désolée pour le peu d’images, je n’avais pas prévu de faire de tuto.

 

A bientôt,

Erika

Rouge récidive

Il y a une semaine, avait lieu le marché aux tissus tant attendu de Liège. Il s’agit de Stoffen Spektakel qui vient deux fois par an près de chez moi et que je ne raterais pour rien au monde. Mon butin de cette année est plus maigre que d’habitude. J’avais décidé d’acheter uniquement les tissus pour lesquels j’avais un projet derrière la tête. Bonne et sage initiative mais plus petite récolte également.

Je m’étais entre autre décidée pour ce superbe crêpe rouge à motif, bien fluide, pas transparent et aux tons que j’adore.

4

J’y ai tout de suite vu une robe, un peu « Sézanelike » (mais je ne suis jamais retombée sur la photo que j’avais en tête). J’ai donc repris les manches et l’encolure de la Mise en Bouche (encore elle) et je me suis amusée à la modifier. Le bas est froncé, j’ai ajouté un élastique à la taille pour resserrer tout ça ainsi qu’aux manches, pour quelles tiennent bien en mode retroussées 3/4.

312

La fente capucin du dos me plait toujours autant et me permet à chaque fois de ressortir un petit bouton solitaire de la boite que j’ai héritée de ma grand-mère.

5

J’ai également beaucoup de plaisir à ajouter ma petite étiquette. Je trouve que ça donne vraiment la touche finale à mon projet (#tropfière).

6

A bientôt,

Erika