Les jolies broderies anglaises

Les jolies broderies anglaises sont partout. Et elles sont chez moi maintenant 😊

J’ai trouvé ce superbe coupon à la foire du tissu de Liège, là où je fais le plein pour la saison. J’ai acheté 1 mètre avec un projet de blouse en tête. Je voulais un petit haut assez large et mignon, à porter avec un jean slim.

J’ai assez rapidement opté pour le haut Impatiente de Mlm patrons. La seule modification est d’avoir un peu agrandi l’encolure car les précédentes versions sont un peu trop ras de cou.

J’ai mis à profit la sublime bordure brodée sur le bas de mes manches. Je voulais l’utiliser pour le bas de la blouse mais j’avais trop peu de longueur de bordure. C’est sans regret car je trouve que les manches sont trop mignonnes comme ça!!

Le résultat me plait énormément et je sens que je vais beaucoup porter ce petit haut brodé 😊

À bientôt,

Erika

Publicités

Bref, j’ai bidouillé une petite blouse…

Il y a environ un mois, j’ai vu une adorable petite blouse sur l’instagram Les Babioles de Zoé (incroyable source d’inspiration). Un petit haut tout simple, fluide avec des petits volants aux manches (et dans le bas de la blouse), noire avec des petits motifs plus clairs (des étoiles je crois).

thumbnail_LRG_DSC06322

J’ai donc eu très envie de faire une haut dans ce genre-là et j’avais depuis des siècles un coupon de voilage noir dans mon stock. Le truc que j’ai acheté avec une idée en tête, que j’ai jamais cousu, que j’ai changé 15 fois d’avis pour qu’il reste là, dans mon stock, à attendre que je trouve finalement un projet pour lui. Ben voilà, on y est.

thumbnail_LRG_DSC06310

Je suis un peu partie à l’aventure avec ce tissu très difficile à coudre… J’ai choisi d’utiliser le patron de la robe Malo de Anne Kerdilès. J’ai remonté un peu l’encolure pour faire une encolure un peu bateau. J’ai raccourci les manches et la robe et j’ai ajouté des petits volants. Je n’ai pas ajouté le volant du bas de la blouse. Enfin, si, je l’ai ajouté puis retiré car ça ne tombait pas joliment.

J’ai fini l’encolure au biais car le tissu étant transparent, une parementure n’était pas envisageable.

thumbnail_LRG_DSC06317

Une fois finie, je me suis d’abord dit que je ne la mettrai jamais. L’encolure me semblait bizarre, les manches bizarres et le tissu… bizarre. Puis hier, comme il faisait beau, je me suis sentie l’inspiration de l’assortir. Un top noir en dessous pour pas qu’on me voit en soutif, mon Levis, des baskets (en Vichi svp!) et quelques bijoux et finalement cette blouse me plaisait assez bien.

thumbnail_IMG_9226

Est-ce le soleil qui rend tout plus joli?

A bientôt,

Erika

 

Red stripes

Après le coup d’envoi de ma garde-robe d’été avec mon haut orange pétant, les idées s’accumulent! Le temps étant au beau cet derniers jours, la motivation couture et les idées arrivent à toute vitesse.thumbnail_LRG_DSC06232

Aujourd’hui, c’est une chemise blanche à lignes verticales rouges que je vous présente. Le tissu vient de chez Chamick mais je serais bien en peine de vous dire ce que c’est. Ce n’est pas un coton et ça ne ressemble pas à de la viscose. L’envers est un peu satinée et tout doux sur la peau. La matière est très fluide et souple sans être trop difficile à coudre.

thumbnail_LRG_DSC06225

Comme d’habitude, je suis partie du patron Aime comme Madame de Aime comme Marie et j’y ai fait plein de petites modifs (supprimé les pinces, ajouté un pli creux sous l’empiècement dos, retiré le côté cintré par une ligne un peu plus loose). Je n’ai pas thermocollé les poignets et très peu le col pour ne pas avoir un col tout rigide sur une chemise fluide. J’ai bien fait car c’est bien un truc qui cloche parfois avec mes chemises handmade, c’est les cols trop rigides par rapport au reste de la chemise.

thumbnail_LRG_DSC06220

Cette fois, j’ai mis une attention particulière sur l’emplacement des boutons (d’habitudes je fais un peu à l’œil pour le premier puis j’en mets un tous les 10 cm). Cette fois, j’ai d’abord placé le bouton de poitrine qui tire toujours quand je ferme la chemise. Je l’ai mis au bon endroit pour que ça ne tire pas et puis j’en ai mis tous les 8 cm. Le rendu est nettement plus seyant! Je ferai toujours ça désormais (c’est bien la 15ème chemise que je couds et je continue à apprendre, c’est pas beau ça?!

thumbnail_LRG_DSC06258

Me voilà donc avec une chemise de plus dans ma collection. Va falloir penser à faire un tri dans mon dressing car je ne pourrai bientôt plus ajouter un seul cintre sur mes tringles.

thumbnail_LRG_DSC06253

A bientôt,

Erika

 

Printemps 2018

Je déclare ouverte la saison des coutures de printemps/été. Il était temps! C’est moi ou cet hiver a été super long ?!?

Aujourd’hui, c’était la première belle journée de l’année. Grand soleil, ciel parfaitement bleu et 18 degrés. Que du bonheur. Et pour lancer ma « collection » printanière, je me suis fait un petit haut ultra coloré.

Ce crêpe orange pétant fleuri vient de chez Chamick. J’ai pris 1 bon mètre avec le projet de faire un haut à courtes manches. Je voulais quelque chose de droit, pas cintré. J’ai utilisé le haut de la robe Mise en Bouche de Aime comme Marie que j’ai simplement raccourci. J’ai choisi des manches jusqu’au dessus du coude mais je ne suis pas encore certaine que je ne vais pas les raccourcir…

Pour le dos, j’ai choisi le ruban initialement prévu par Marie. Un ruban bleu clair, assorti au cœur des fleurs de mon tissu 😍.

Pour une fois, j’ai fait une blouse assez courte (j’ai souvent tendance à faire des choses longues) pour pourvoir être portée sur un jean taille haute.

Le printemps peut commencer, et les coutures printanières avec!! 😊😊

À bientôt,

Erika

L’hésitation

De plus en plus, lorsque j’achète un tissu, je sais à l’avance ce que je vais en faire. D’ailleurs je cherche le tissu en fonction du projet. Parfois, j’ai un coup de cœur et j’achète un tissu sans être sure mais en ayant quand même une idée de ce que je vais en faire.

Cette fois, c’est tout l’inverse. J’ai vu ce crêpe en solde sur le webshop des Tissus du Chien Vert et j’ai ajouté 1m dans mon panier sans savoir ce que j’en ferais.

J’ai d’abord eu l’envie de faire un haut. Aucune idée duquel… Puis j’ai décidé que je ferai une jupe mi-longue. J’avais commencé à surfiler les bords quand j’ai encore changé d’avis.

Et back to basics, j’ai refait une Stockholm à basque. Je l’ai un peu modifiée par rapport à la dernière (blanche à pois noirs). J’ai remonté la basque, j’ai opté pour les manches courtes et j’ai fait le dos un peu plus long que le devant.

Pour le reste, c’est nickel. Comme toujours avec l’Atelier Scammit. Jolie fente capucin, encolure au biais, coutures anglaises, je suis super fan de ce modèle. Et comme le printemps se fait attendre, avec un gros gilet, je peux d’ores et déjà porter ma nouvelle blouse 🙂

N’empêche, je j’attends le soleil avec impatience! J’ai déjà quelques tissus en stock 🙂

À bientôt,

Erika

Stockholm, la valeur sûre

J’avoue, je couds bien plus de robes et de jupes que de hauts. Je ne sais pas trop pourquoi, j’aime bien porter des pantalons aussi mais c’est comme ça, quand j’achète du tissu, je l’imagine plus souvent en robe qu’en blouse.

Du coup, j’ai décidé de pallier à ce manque et de faire quelques hauts.

Pendant les soldes, j’ai trouvé un superbe crêpe blanc à pois noirs aux Tissus du Chien Vert. Ce crêpe est absolument superbe. Blanc éclatant, légèrement stretch, qui se coud très facilement, une petite merveille.

Au moment de choisir le modèle que j’allais coudre, je me suis assez vite décidée pour la Blouse Stockholm de l’Atelier Scammit. Ce patron fait partie de ces valeurs sûres qu’il faut avoir dans sa patronthèque. Facilement déclinable, comme à chaque fois avec l’Atelier Scammit, on est face à une pépite! Une ligne féminine, des finitions tip top, des coutures anglaises partout, et tout et tout, je suis absolument fan de leurs patrons.

Cette fois, j’ai choisi de raccourcir le haut de 25cm et d’ajouter une basque. Je suis très basque en ce moment…

Comme souvent, j’ai choisi de faire des manches 3/4 afin de pouvoir porter ce haut à toutes saisons 🙂

À bientôt, pour d’autres hauts 🙂

Erika

Le Sweat tout terrain

Si vous me suivez un peu ici ou sur Insta (kikasews), vous aurez probablement remarqué une légère addiction pour les lignes. J’en ai beaucoup cousu cet été et j’avais envie, pour cet hiver, d’un sweat ligné.thumbnail_LRG_DSC05597

Après de nombreux Moelleux de Aime comme Marie, j’ai eu envie de changer de patron et de me diriger vers un sweat comme on voit dans les magasins : avec une bande d’encolure, des poignets et un bas de sweat.

thumbnail_LRG_DSC05583
Le patron Courcelle de Cozy Little World est parfait pour ça. Surtout que pour un prix tout à fait correct, on obtient deux patrons : le sweat Courcelles et le gilet Monceau (pas encore testé).

LRG_DSC05568

J’ai trouvé mon tissu en solde chez Chamick : un néoprène un peu « gaufré » noir à lignes blanches, super facile à coudre.

thumbnail_LRG_DSC05601

La seule difficulté dans la réalisation est liée au choix du tissu : quand on choisi des lignes, faut faire gaffe aux raccords… Je me suis pas trop mal débrouillée, surtout pour l’encolure qui tombe nickel 🙂 .

thumbnail_LRG_DSC05593

Ce pull est hyper facile à porter, sur un jeans, en mode sport ou même sur ma jupe faussement boutonnée en suédine : un vrai pull tout terrain :-).

cu

A bientôt,

Erika