Rien ne se perd…

Je suis dans une phase de recyclage. En gros, j’ai envie d’assouvir mon envie de coudre et d’avoir des nouvelles choses à me mettre sans acheter de nouveaux tissus (euh bon, les soldes viennent de commencer, donc je vais quand même acheter un peu, qu’on se le dise…).

Et quand je trie un peu mon dressing, force est de constater que je ne porte pas mes premiers vêtements cousus main. J’en étais à mes débuts, les finitions étaient moches, les tissus mal choisis et les patrons peu seyant. Super bilan!! Heureusement que je progresse.

Alors plutôt que de jeter ces petits ratés, j’essaie de leur donner une deuxième chance en les transformant en autre chose. Alors soyons honnête, on part souvent d’une grande pièce (une robe, un manteau) et on en fait une petite jupe. L’inverse n’étant pas possible, pas besoin d’avoir fait math supp!

Cette fois je suis repartie d’une robe verte (top couleur) dans un tissu étranger que je ne saurais décrire (pas top tissu).

J’ai coupé le bas de la robe, j’ai cousu un élastique brillant et Fantaisie quand tu nous tient, j’ai utilisé un point jusqu’alors oublié pour faire un joli ourlet. J’adore l’aspect broderie. Je ne sais pas pourquoi je n’avais encore jamais exploité ces options de ma machine mais c’est sur que je vais les utiliser davantage désormais!

Faudra me croire sur parole, la jupette est bien plus mignonne en vrai qu’en photo où elle a l’air de faire de drôles de plis 😉

À bientôt !

Erika

Publicités

Les bonnes résolutions…

Avant tout, je vous souhaite une excellente année 2019! Pleine de projets, de réussite, de bonheur et de tendresse!

Aussi cliché que cela puisse paraître, j’aime bien de profiter de la nouvelle année qui commence pour prendre des bonnes résolutions. Outre le fait que je voudrais perdre 5kg (déjà 3, ce serait bien) et aller courir 2x/semaine, il y a deux autres résolutions qui me tiennent à cœur.

D’abord au niveau couture, j’aimerais coudre de manière plus raisonnée. J’ai compté le nombre de projets publiés sur Instagram cette année : j’en ai compté plus de 50!! Et je ne publie pas tout. C’est beaucoup trop. J’avoue que c’est grisant de pouvoir coudre tout ce qu’on veut, tout ce qui nous fait envie. Mais je pense que je suis quand même dans l’exagération. Je voudrais donc coudre moins mais mieux. Mettre l’accent sur les finitions, sur le seyant et sur le choix des tissus.

La deuxième résolution qui me tient à cœur est de poursuivre notre démarche de réduction des déchets, et surtout du plastique, dans notre quotidien. J’ai déjà bien avancé dans notre salle de bain (savon maison, deo maison, dentifrice maison, …). Dans la cuisine, c’est plus difficile car ça demande plus de temps et d’organisation pour les courses, mais on n’abandonne pas!! On va continuer à réduire nos déchets 😊

Pour revenir à la couture, j’ai assez peu cousu pour moi pendant les fêtes. Et en triant et rangeant un peu mes affaires, j’ai retrouvé un coupon de simili cuir noir complètement oublié! Alors plutôt que d’aller encore acheter des nouveaux tissus, j’ai décidé de coudre mes restes.

J’ai donc cousu une petite jupe en simili toute simple, (patron maison). C’est vraiment une pièce basique du dressing qu’il me fallait (celle que j’avais déjà cousue hors d’un pantalon abîmé était un peu courte).

Pour faire la parementure de la ceinture, j’ai réutilisé mon superbe jacquard léopard de l’espace. Il ne se voit pas de l’extérieur mais je sais qu’il est là et je l’adoooooore.

Pour l’ourlet, j’ai cousu à la maison en ne piquant que dans la partie textile du simili et sans percer sur l’avant. Le rendu, bien que moyennement propre sur l’intérieur, donne vraiment un joli fini dans sur épaisseur et sans la galère de coudre du simili à la machine.

Et vous? Quelles sont vos résolutions couture?

À bientôt et encore, excellente année!

Erika

Recyclage

Après environs 3 ans de couture, on ne va pas se mentir, je ne porte quasiment jamais mes premiers vêtements. Très fière de moi à ce moment-là, je les trouve aujourd’hui terriblement mal fini. C’était l’époque où j’estimais que je n’avais pas besoin du fer à repasser pour coudre. Mouhahaha, tellement naïve.

Alors que faire avec ces vêtements, qui font faire suer des gouttes il y a 3 ans et qui sont désormais relégués au fond de mon dressing? Cette fois, j’ai décidé de recycler.

Vous vous souvenez peut-être de ce manteau Montmartre de ACM? J’adorais et j’adore toujours le tissu. Sauf qu’il n’était pas du tout adapté à ce projet (projet lui même qui n’était pas adapté à moi). Résultat : 2 mètres de tissu léopard extensible gâché. Jusqu’à ce que j’aie l’idée d’en faire une jupe (Ben Oui, tu sais pas récupérer beaucoup non plus).

J’ai découpé les pièces sur base d’une jupe de mon dressing, du commerce. J’ai assemblé à la surjeteuse. J’ai fait une ceinture pour y glisser un élastique et voilà. J’ai recyclé mon manteau 😊

Et vous, que faites vous avec vos anciennes cousettes?

Jarvis tenait à faire un petit coucou 😍

A bientôt

Erika

Jamais deux sans trois

C’est uniquement pour respecter le célèbre dicton que j’ai fait cette troisième jupe en tissu plissé. Après la rose dorée mi-longue, la longue noire, voici la longue bordeaux.

En voyant ce tissu de couleur de ouf à la foire du tissu, je n’aurais pas pu le laisser la. D’autant que c’est une cousette de 30 minutes et que je porte mes jupes très souvent. C’est facile à associer, confort, ça ne froisse pas, ça se serre pas, et j’aime beaucoup le rendu!!

Alors dans un ton aussi intense, ce bordeaux – lie de vin, un peu brillant 😍 J’adore.

L’occasion rêvée de ressortir mon chapeau du même ton et d’étrenner mon nouveau perfecto, déniché dans le vide-dressing d’une copine.

Un look d’automne/hiver que j’adore.

Et tant qu’on y est, c’est l’heure de la confession: j’ai acheté le même tissu en kaki donc on peut carrément dire « Jamais deux sans quatre »!

À bientôt

Erika

Déclinaison

Deux mètres de Wax : mon précieux butin du marché de Maastricht. Enfin, précieux : au prix très démocratique que j’ai payé, ce n’est probablement pas du vrai mais j’ai adoré l’imprimé et les couleurs très lumineuses. Du coup, comme je ne vais pas souvent à Maastricht (c’est à dire jamais en fait), j’ai pris 2 mètres direct.

J’ai d’abord pensé à faire une petite veste puis les températures sont montées en flèche et l’envie est passée. A la place, j’ai d’abord fait une jupe, puis un haut puis encore une autre jupe.

La 1ère jupe est un patron maison, inspiré de mon tuto de la Jupe Midi mais où j’ai remplacé les fronces par des plis. Longueur midi et assez bien d’ampleur.

LRG_DSC07320LRG_DSC07310LRG_DSC07299LRG_DSC07315LRG_DSC07332

J’ai ensuite attaqué un petit haut bustier : le haut de la robe Flo de la Maison Victor. Ben un bustier, c’est galère! Après plein de petits ajustements, je suis parvenue à un rendu acceptable. C’est très loin d’être parfait mais j’aime quand même  bien ce petit haut, qui ne ressemble à aucun autre de mon dressing.

LRG_DSC07341LRG_DSC07365LRG_DSC07337LRG_DSC07348LRG_DSC07363

Enfin, il me restait encore un peu de tissu (ben oui, 2 mètres, c’est pas mal quand même!), et j’ai fait une jupe croisée. Patron maison et adaptations au fur et à mesure. Je suis super fan du rendu des jupes croisées. Je trouve que cette coupe met vraiment les jambes en valeur et comme j’ai bien bronzé cet été, c’est encore mieux 🙂

LRG_DSC07414LRG_DSC07449LRG_DSC07463LRG_DSC07430

 

Compte tenu du fait que j’ai payé 2€ du mètre, je crois que j’ai fait une bonne affaire : 4€ = 3 vêtements 😀

A bientôt

Erika

La longue jupe noire

Fin juin, j’avais pris une journée de congé pour moi. Toute seule. Pour faire du shopping à Maastricht. Bon, quand je dis shopping, je parle bien souvent de tissus plus que d’habits… Mais là, pour une fois, j’ai réussi à acheter de tout 🙂

IMG_9823.jpg

Tous les vendredis matin, il y a le marché sur la Grand Place à Maastricht. 50% marché normal – 50% marché de tissu. Pas mal de choix donc; je suis revenue avec 7 coupons superbes pour des prix plus que raisonnables (entre 2 et 7€ du mètre).

LRG_DSC07253

LRG_DSC07258

Dans le lot, j’ai trouve un superbe tissu plissé noir un peu satiné.Exactement ce que je voulais pour me faire une longue jupe que je pourrais mettre à toute saison.

LRG_DSC07284

LRG_DSC07263LRG_DSC07268

Un rectangle de la bonne longueur, un joli élastique (de chez Chamick) et 1h de temps et ma nouvelle jupe pouvait intégrer mon dressing (enfin, si elle trouve une place… -_-)

LRG_DSC07285

Il me reste environ 1,5 mètre de ce tissu, des idées autres qu’une jupe?

A bientôt,

Erika

Bright like a diamond

La coupe du monde a commencé! Ce qui signifie que j’ai vais avoir plus de temps pour coudre 🙂 Mon Amoureux étant absorbé par la télé, je peux coudre sans entendre de remarques type « tu me laisses tout seul, tu couds tout le temps ».

Ce dimanche, j’ai rapidement cousu une jupe plissée rose doré/argenté je sais pas trop décrire. Brillant quoi✨. J’ai trouve ce coupon au Stoffen Spektakel qui venait à Liège. Très très fluide, on dirait presque de l’eau!

J’ai utilisé le tuto de Paul et Paulette (insta) mais ça ne s’est pas passé comme sur des roulettes au niveau des dimensions. J’ai du improviser.

LRG_DSC06663

Par contre, ce qui est top, c’est que pour autant qu’on coupe bien bien droit le bas, on peut laisser le bord « cru », sans ourlet, sans surjet, nada! Et le rendu est très beau. Deuxième truc super cool, c’est que j’ai depuis peu une surjeteuse et que l’assemblage a été tout seul, en deux minutes trente!

LRG_DSC06668

L’assemblage de l’élastique, je l’ai bien sur fait à la machine et je ne sais pas si c’est moi ou quoi mais je trouve que c’est pas toujours nickel quand on regarde la couture de l’intérieur… Tirer sur l’élastique en même temps que coudre en zigzag, ça donne un truc pas hyper régulier qui me plait bof bof. Bon, de l’extérieur, on voit rien du tout hin 🙂

LRG_DSC06677

Toujours est-il que j’ai désormais ma jupe plissée brillante. Je vais me mettre en quête d’un tissu plissé noir (brillant?) pour l’hiver 😀 (ben oui, faut anticiper hin)!

A bientôt,

Erika