Une cure de Magnésium

Depuis environs deux ans que je couds mes vêtements, s’il y a bien un type de projet qui m’enthousiasme énormément, ce sont les vestes. Lorsqu’on trouve un tissu à bon prix (c’est souvent le cas pendant les soldes), je trouve que c’est un des projets les plus économiques par rapport au commerce.

Avant, j’avais très peu de vestes car le prix élevé faisait que j’en achetais une par saison et puis c’est tout. Maintenant, je me fais plaisir 😊

Jusqu’alors, mon patron fétiche est le Manteau France Duval Stalla de l’Atelier Scammit. Cette fois, j’avais envie d’un col tailleur. J’ai checké dans ma patronthèque sans trouver mon bonheur : je n’aime pas les épaules tombantes du Manteau Villette de LMV et je ne voulais pas d’un manteau boyfriend comme le Gérard de RDC. En fouillant un peu sur le net, je suis tombée sur le manteau féminin et ultra-modulable de Ivanne Soufflet : Magnésium.

Pour un prix très démocratique, on obtient un nombre quasi infini de possibilités! J’ai choisi l’option col tailleur, poches passepoilées et grande longueur.

Question tissu, j’ai trouvé un superbe lainage (à -50%) moyennement épais couleur rouille et une doublure (en jersey) à motifs. Le jersey n’est pas idéal mais j’ai craqué sur le motif. J’ai doublé les manches en matière doublure synthétique de manière à savoir enfiler le manteau facilement.

Le col tailleur n’est pas monté comme j’ai l’habitude mais c’est plus facile et le rendu est tout aussi joli.

Petite (très grosse en fait) fierté personnelle pour mes poches passepoilées que je n’ai jamais réussi aussi bien! Le tuto fourni dans les explications de Ivanne S est top et m’a enfin permis de faire quelque chose de nickel :).

Enfin, petit plus niveau finitions: le passepoil entre les parementures et la doublure. J’ai fait avec ce que j’avais à la maison et je n’étais pas sure de la couleur au début mais en fait, j’adooooore. Ce blanc est super lumineux et apporte vraiment quelque chose aux finitions je trouve!

C’est certain que ce patron Magnésium ne restera pas au fond d’un classeur et me servira probablement plusieurs fois!

À bientôt,

Erika

Publicités

Winter is coming

Je ne sais pas chez vous, mais à Liège (Belgique), ça commence à cailler. Mes deux vestes Chéri (LMV), cousues pour l’automne, deviennent un peu trop légères pour me tenir chaud et il était temps de penser à mon manteau pour l’hiver. J’avais profité du Stoffen Spektakel et de ses prix avantageux pour acheter mon lainage de l’année. J’avais prévu de me coudre un manteau rouge vif mais je n’ai rien trouvé à mon gout. Pas un seul lainage éclatant pour un prix raisonnable et j’ai finalement décidé d’acheter tout autre chose (plutôt que de me rabattre sur un moche rouge terne). Je suis donc partie sur un lainage assez épais gris et noir à carreaux.

13

1

Pour la doublure, je voulais quelque chose d’assez épais pour avoir bien chaud et j’ai fait un choix sans doute pas habituel : un Néoprène couleur lie de vin (pas très épais pour un néoprène mais bien plus épais qu’une doublure ou une viscose. Pour les manches, je suis restée sur une doublure synthétique qui glisse pour plus de confort et de facilités. Je l’ai prise en noir pour si je retrousse mes manches, je voulais rester sur quelque chose de noir et gris.

167

Enfin, le bouton argenté vient de mon précieux stock hérité de ma Mamy.

12108

En ce qui concerne le patron, j’ai d’abord hésité entre le Gérard (RDC) et le France Duval Stalla (l’Atelier Scammit). J’ai finalement choisi ce dernier, plus féminin et qui me va mieux. Comme d’habitude, ce patron de l’Atelier Scammit est une merveille. Hyper bien dessiné, hyper bien expliqué, hyper seyant, je suis conquise! En un après-midi, c’était réglé (découpe du tissu comprise). En plus, parmi les différentes vestes doublées que j’ai déjà faites, je trouve que c’est la mieux expliquée et la mieux finie!

53

J’ai choisi de faire des poches paysannes. Bon, j’ai encore un peu de mal avec ça et j’en ai une plus jolie que l’autre mais ça passe :).

411

Et mes super raccords, on en parle ou bien?? Je me suis bien pris la tête à la découpe et ça en valait la peine. A part pour la manche arrière (difficile car une partie est coupé dans le biais et l’autre non), tout est parfait #tropfière!!

152

Conclusion : ravie de mon choix de tissu car le manteau est bien chaud. Et évidemment, ravie du choix du patron, très élégant et superbe avec une robe et des bottes. Enfin, très satisfaite de mon travail car les raccords déchirent!

Et vous, c’est quoi votre manteau d’hiver? WINTER IS COMING…

A bientôt,

Erika

 

Mon vieux Gérard

Vieux, vieux, disons qu’il date de 2016 quoi … Mais je ne vous l’avais pas encore présenté. Cette semaine, on ne peut plus le nier, l’automne est bien installé! Il fait froid, moche, humide et gris. Bref, le temps idéal pour ressortir mon Vieux Gérard (République du Chiffon).

11

Le lainage vient du Stoffen Spektakel et est gris avec un motif géométrique indéfinissable. J’avais adoré au premier abord, puis moins une fois qu’il a été cousu puis finalement, je me suis dit ce matin que je l’aimais quand même bien!

4

J’aime beaucoup ce modèle qui est facile à coudre car très bien expliqué. Côté seyant, il est très tendance et donne un look un peu boyish. Après, je trouve que les manteaux plus féminins me vont mieux (comme le France Duval Stalla de l’Atelier Scammit).

710

Combiné à ma mini en cuir (que j’avais récupéré hors d’un leggings troué), un gros pull et des bas opaques, je trouve que le Gérard donne plutôt bien :). Le voilà donc reparti pour une 2ème saison automne-hiver.

1232

Plutôt satisfaite de ressortir les cousettes de l’année dernière. Ça n’arrive pas souvent car je suis souvent moins emballée par mes anciennes cousettes (je progresse encore en couture et les choses que j’ai réalisées il y a un an me semblent parfois trop nulles). Ça vous fait cet effet-là aussi?

9

A bientôt,
Erika

 

Suédine Chérie

J’avais prévenu : je voulais une veste un suédine. J’ai trouvé le coupon PAR-FAIT au Stoffen Spektakel de Liège de dimanche dernier. 10€ pour un coupon de suédine tout doux, d’aspect super naturel (on dirait du daim). J’ai pris deux coupons pour être sûre et du coup, j’aurai assez pour me faire une jupette boutonnée devant (comme nos mamans en avaient 🙂 ). Et peut-être même un short aussi :). Bref pour 20€ de tissu, ça valait vraiment la peine!

213

J’ai réitéré le patron de la Veste Chéri de La Maison Victor que j’avais déjà beaucoup aimé ici. Le patron ne prévoit pas de doublure. Or ma suédine est assez fine et je voulais pouvoir porter ma veste même quand il fait un peu frisquet… J’ai donc ajouté une doublure en bidouillant un peu le patron. Je suis super fière car ça tombe tip top et le rendu est vraiment propre!! Utilisation de chutes au maximum : un morceau de viscose noire pour le buste et de la doublure synthétique bien glissante pour les manches.

1076

J’ai également ajouté des poches. Le patron n’en prévoit pas et c’est  hyper embêtant. Quand je porte mon Chéri noir, je suis constamment en train de chercher la poche pour ranger mon téléphone, sans succès. Du coup, ici, j’en ai ajouté. J’ai d’abord tenté la poche passepoilée mais pas très bien exécutée… Faudrait vraiment que je m’entraîne! J’ai donc fait des poches plaquées biseautées… Je suis pas hyper satisfaite du rendu mais ça passe…

1214

Pour le reste, je suis hyper fan de ma veste! Le couleur tabac est à tomber! Et la suédine étant assez extensible, elle est très confortable! Et cerise sur le gâteau, elle va nickel avec mes bottes 😀

893111

A bientôt,

Erika

Hello Autumn Chéri

Ce matin, en Belgique, on ne peut pas nier que l’automne est à notre porte. Frais, venteux, un peu pluvieux, …

Le w-e dernier, en prévision de ces journées plus fraîches, j’ai cousu une veste mi-saison. J’avais, depuis longtemps, très envie de faire un Manteau Chéri de la Maison Victor. J’aime les vestes longues qu’on porte ouvertes. Je trouve ça top sur un slim mais je pense que ce sera pas mal non plus sur une petite robe 🙂

6

Le tissu vient de chez Chamick est attend dans mon stock depuis un bon moment. J’avais profité des soldes pour acheter à bon prix ce lainage texturé mais n’avais jamais eu de réelle inspiration… La pièce est tombée dimanche dernier! Le patron préconise 2,60m de tissu et je n’en avais que 1,80m… Je ne sais pas pourquoi ils demandent autant de tissu car tout est rentré easy dans mon coupon (j’ai coupé la taille 40 mais le 38 aurait été plus adapté).

Quelques petites modifications : j’ai allongé les manches. Elles sont prévues pour être 3/4, or moi, quand je mets une veste, c’est parce que j’ai froid! Donc pas de bout de peau qui dépasse! En plus, je ne porte jamais de manches 3/4 et une manche de pull qui dépasse, c’est moche. Donc manches longues. J’ai également ajouté deux petits passants pour la ceinture. Ils ne sont pas prévus par le patron et c’est un peu bête car on perd la ceinture dès qu’elle n’est plus nouée (or, j’aime porter cette veste ouverte, avec la ceinture qui tombe sur les côtés). Deux passants suffisent.

45

Enfin, je ne suis pas peu fière de mes finitions. La veste n’étant pas doublée, ils prévoient de surfiler ensemble les marges de couture et de les rabattre au fer. C’est moche et le tissu choisi s’effilochant énormément, c’est encore plus moche. J’ai donc mis du biais partout! Mes parementures sont bien plus jolies comme ça et la veste est même plus confortable car les petits fils qui dépassaient grattaient et piquaient un peu. C’est la 1ère fois que je fais toutes mes finitions au biais et comparativement à une doublure, c’est assez rapide. Bien que j’adore les vestes doublées, ceci est un bon compromis.

321

Côté rendu, j’adore porter cette veste ouverte. Fermée, j’aime un peu moins et peut-être qu’en 38, ça aurait été plus joli car je trouve qu’elle forme un peu trop de plis lorsque je la ferme. Après, comme je comptais de toute façon la porter ouverte, ça ne pose aucun problème.

87

J’ai vraiment très envie de refaire un Chéri en suédine ! Si je renouvelle, je ferai la taille en dessous et j’ajouterai des poches car une veste longue sans poche, c’est un peu embêtant. Les poches ne sont pas prévues dans le patron non plus, après c’est un patron de niveau 1/4 donc c’est logique qu’il y ait peu de détails.

10

Je pensais avoir bien le temps avant de devoir sortir cette veste mais les bourrasques de ce matin m’ont fait changer d’avis!!

A bientôt,

Erika

France, deuxième du nom

C’était à parier! Je n’aurais pas pu m’empêcher de remettre ça tant le patron est un bijou! Je vous parle bien entendu du manteau France Duval Stalla de l’atelier Scammit! Comme je vous l’expliquais dans un article précédent, ce patron est une pépite. La vidéo rend la couture très facile et la coupe du vêtement est parfaite, très féminine.

L’idée m’est venue avant de m’endormir. Quand je peine à m’endormir, je me mets à penser aux coupons que j’ai dans l’armoire et dans quel projet je les utiliserais bien. Ce coupon était là depuis des mois et je ne savais vraiment pas à quoi l’utiliser. Trop rigide pour en faire un pull (mais assez extensible), trop petit pour faire une veste, … C’est alors que j’ai repensé à France chérie et j’ai disposé toutes mes pièce sur mon coupon. Ô malheur, ça ne rentrait pas!! Il ne manquait pas grand chose, mais il manquait. Puis je me suis dit: « pourquoi pas le faire 10cm plus court? ». Petit check sur Insta: d’autres l’avaient déjà fait et c’était top! Pour la doublure, j’avais un polyester extensible bleu marine parfait pour le job et qui glisse bien au niveau des manches.

FDS11

Comme j’étais très juste niveau tissu, je n’ai pas eu d’autre choix que de faire des poches paysannes. Je n’ai pas utilisé la vidéo de l’Aterlier Scammit car pour le coup, je n’aime pas la technique proposée. Je l’ai fait à ma façon et je suis très contente du rendu, très propre.

Les finitions sont toujours aussi jolies : l’emmanchure dans le dos, le col châle, les enformes au bas du manteau, le pli d’aisance, …

FDS6

18280204_10213160906759875_1628822859_n

FDS9

FDS1

La créatrice préconise un tissu peu extensible pour réaliser ce manteau. Le mien est un peu plus extensible que ce qu’il aurait fallu mais n’ayant pas d’autre idée pour utiliser ce coupon, j’ai choisi de me lancer et de voir ce que ça donnerait. Petit conseil: le fer à repasser est déjà mon meilleur ami en temps normal mais avec ce tissu extensible, c’était encore plus vrai! Je suis ravie du résultat. En plus de me plaire esthétiquement, mon manteau est super confortable!!

FDS7

FDS10

A bientôt;

Erika

France Duval Stalla + utilisation des chutes

A la poursuite du patron de veste parfait, je crois qu’on s’en rapproche!! Après avoir testé le Aime comme Montmartre (beaucoup porté mais moyennement confortable du fait que les manches sont très étroites), le Gérard que j’ai beaucoup aimé et porté cet hiver, le Villette de LMV (que j’aime bien mais qui ne me va pas hyper bien je trouve), j’ai décidé de tenter le France Duval Stalla de l’Atelier Scammit.

J’ai d’abord hésité car le patron n’est pas bon marché, surtout quand on se fait livrer en Belgique… Au final, je pense qu’il m’a coûté environ 18€ (ce que je trouve cher). J’avais en stock un coupon de lainage à chevrons écru moucheté de noir que je réservais pour un 2ème Villette (avant de m’apercevoir que le 1er ne me plait que moyennement) et une viscose très fluide en liberty noir-blanc-beige.

17910713_10212957288189538_660413487_n

17910709_10212957288229539_1951557392_n17910943_10212957288389543_752045436_n

Je préfère vous prévenir : ce patron, c’est de la bombe! Avec le pas-à-pas en vidéo, je n’ai même pas ouvert le livret d’explications. C’est limpide, les pièces s’emboîtent à la perfection, les finitions sont méga propres (enformes partout, plis d’aisance dans la doublure, …). Ma seule déception, ce sont mes poches. J’ai choisi de faire les poches passepoilées et mon tissu ne s’y prêtait pas vraiment. Un peu trop extensible et qui s’effiloche beaucoup, malgré mes points zigzag partout… Du coup, la poche n’est pas très réussie quand on regarde de près… En plus, la technique proposée n’est pas la même que celle que j’avais déjà utilisée et j’ai moins apprécié.

17888272_10212957288469545_327819366_n

La spécificité de cette veste, c’est l’emmanchure. Sur le devant, c’est une manche style kimono, coupé en une seule pièce avec le pan devant. Au dos, il s’agit d’une manche traditionnelle. C’est la seule difficulté du montage et je m’en suis assez bien sortie grâce aux super explications de la vidéo 🙂

Pour le reste, un pur bonheur! C’est certain, France aura des petites soeurs dans un futur très proche 🙂

17948355_10212957288269540_1702824810_o17910803_10212957288349542_463847153_n

Une fois le manteau terminé, il me restait pile poil un mini coupon pour y couper une mini jupe. En réalité, je trouve le tissu tellement joli que j’ai tout fait pour qu’il me reste ce petit bout :).

Je suis partie de la Sister Mini de Vanessa Pouzet pour avoir les pinces, l’arrondi de la taille et la longueur. Ensuite, j’ai un peu modifié : coupé le devant en un seul morceau et le dos en deux (pile l’inverse de la Sister Mini). J’ai posé un zip invisible et entièrement doublé la jupe avec une doublure noire qui traînait dans un tiroir. Une petite soirée de travail et je pouvais déjà enfiler ma nouvelle mini le lendemain matin 🙂
17911040_10212969308810046_465709044_n17909225_10212969309010051_1538476792_n
Pour les beaux jours, on verra si elle n’est pas un poil trop courte pour être portée sans bas… L’inconvénient d’être grande, c’est que les jupes ont toujours l’air plu courte 😦

Bilan : satisfaite d’avoir utilisé au maximum coupon de 2,7m de lainage et d’avoir réalisé deux pièces portables et portées 🙂

A bientôt!

Erika