Ethel à pois

Ce polyester magnifique (qualité et touché de fou) vient des Tissus du Chien Vert. J’en ai fait une robe Ethel de chez Pmpattern.

Une fois finie, problème : je suis super serrée au niveau de la carrure et j’ai peu d’amplitude de mouvement. Sensation que je déteste. J’ai donc tenté le tout pour le tout et j’ai fait une géante fente capucin dans le dos. Bingo : confort et liberté de mouvement retrouvés 😄 (J’ai d’ailleurs réitéré l’expérience sur une autre robe qui me serrait trop). J’ai souvent ce problème, je prends la bonne taille, j’essaie de faire des petits ajustements mais rien n’y fait, je me sens souvent limitée dans mes mouvements. Ici, c’est une solution radicale et efficace dont j’userai régulièrement.

A bientôt

Erika

Fleurs rouges et roses

Autant je ne suis pas une fan de la couleur rouge, autant ce petit coupon de crêpe noir fleuri rose et rouge m’a de suite tapé dans l’œil sur le marché de tissus de Maastricht.

Côté patron, il s’agit d’une base de robe Malo quelque peu modifiée. Le coupon étant assez petit (1,20m environs), j’ai du m’organiser pour que tout rentre. Chose difficile compte tenu que je voulais des manches longues.

Globalement, lorsque je couds des robes, je repars toujours des 3-4 mêmes patrons de bases que je modifie au gré de mes envies mais je commence à avoir envie de nouveautés. Quels sont vos patrons tout terrain que vous me recommandez ?

A bientôt

Erika

Voile et cache-coeur

Dans mon dernier colis des Tissus du Chien Vert, il y avait cette beauté. Un voile bleu légèrement turquoise à motifs noir et doré. Une merveille.

J’ai eu envie d’une robe longue, coupe cache coeur et manches longues. Je suis partie du patron de la robe cache coeur Burda que j’ai depuis des années et j’ai bidouillé pour que tout rentre dans mon coupon de 2 mètres.

Jusqu’à ma dernière jupe, je ne cousais jamais de voile car trop la flemme de tout doubler. Mais en flânant sur leur site internet, ce sont les voiles qui m’ont tapé dans l’œil. Force est de constater qu’en jupe ou une robe en voile, c’est vraiment vraiment joli 😍

A bientôt

Erika

Celle qui attendait depuis 1 an

Cette robe, elle est cousue depuis plus d’un an… Je crois que je l’avais même cousue pendant ma grossesse, c’est dire … Mais parfois, le coup de cœur ne vient pas de suite. Autant le patron de la robe Cosmos de chez Pretty Mercerie m’avait tapé dans l’œil direct, autant une fois cousue et portée, ça n’a pas été une évidence…

Et ça ne l’est toujours pas d’ailleurs. C’est d’ailleurs frustrant car c’est une de mes cousettes les plus soignées. Les finitions sont impec de chez impec. Le tissu, un lyocell que j’avais adoré au premier regard, a assez de tenue. Peut être un rien trop, ce qui donne une robe peu fluide.

Alors pourquoi je vous la poste ? Déjà pour avoir votre avis car on est parfois plus dure avec soi-même qu’avec les autres. Ensuite parce que je l’ai ressortie ce matin, mon mari a trouvé que c’était joli et que j’ai envie de l’aimer. Et si certaines d’entre vous l’ont cousue, je suis preneuse de vos conseils : avez-vous fait des modifications ? Dans quel tissu l’avez-vous cousue ??

A bientôt

Erika

Obsession

Est-ce que je vais un jour me remettre à coudre autre chose que de la double gaze et des volants aux manches ? Possible mais c’est pas pour tout de suite.

En plus, je viens d’acheter un chapeau qui va super bien avec !

Non seulement j’adore la matière en elle-même, mais j’aime le rendu « naturel » des vêtements en double gaze. Et souvent, elles sont déclinées dans plein de jolies couleurs douces et naturelles, comme je les aime. Alors je suis lancée et pas prête de m’arrêter (deux coupons attendent leur tour).

Un jour, peut-être, je recommencerai aussi à coudre des « vrais patrons » mais l’option patron maison, bidouillé au fil de mes envies me convient très bien, ainsi qu’à mon emploi du temps très chargé.

Quand je dis chargé…

Il s’agit donc d’un patron maison, qui part d’un haut manches intégrées dans les devants et dis que j’avais décalqué. Après, il reste plus qu’à inventer. Des volants aux manches, un col V, des parementures, des volants pour faire une robe, et c’est prêt ☺️

Je ne suis pas une grande habituée des décolletés mais j’ai été un peu plus audacieuse sur ce coup ci.

La double gaze vient des tissus du chien vert et il s’agit de la couleur « marsala ». C’est un rose orangé très doux, qui donne vraiment belle mine.

A bientôt

Erika

Lila

S’il y a bien une couleur que je n’aurais jamais pensé aimer et porter, c’est bien le lila. Faut quand même bien reconnaître que c’était vraiment pas très à la mode il y a encore 2 ans.

Toujours est-il qu’il ne faut jamais dire jamais et qu’on se fait à tout (sauf aux bottes blanches, désolée) et que j’ai aujourd’hui, j’ai quelques pièces lilas qui me plaisent beaucoup.

Cette petite robe en double gaze (de chez Les Tissus du Chien Vert) est un bonheur à porter ! Le patron est assez bidouillé. Je suis partie du tuto des Jolisdetailsdemargaux et j’ai fait à ma sauce : parementures, volants aux manches, encolure ronde.

Avec un emploi du temps chargé comme le mien, ce genre de projet sans patron (juste une pièce pour le haut, tout le reste coupé et cousu à l’œil), c’est pile ce qu’il me faut ! Je suis un peu allergique aux vrais patrons pour le moment. Ça reviendra j’imagine.

A bientôt

Erika

Pour les beaux jours

Ce petit coupon de viscose fleurie, je me l’étais acheté aux Tissus du Chien Vert en prévision des beaux jours. Il aura fallu attendre ! Cette petite robe est cousue depuis plusieurs semaines et m’attend sagement dans mon dressing en espérant une belle journée. Ce jour est enfin arrivé ☺️

Côté patron, il s’agit du tuto qu’on trouve sur le compte Instagram de @lesjolisdetailsdemargaux. En partant d’une pièce de son dressing, on élabore un patron pour une robe super déclinable. Cette fois, j’ai choisi d’ajouter des froufrous aux manches. J’adore le rendu, ce sont mes premiers froufrous ☺️

Petite modification par rapport au tuto, je dessine une parementure plutôt que de coudre des ourlets à l’encolure. Je trouve ça beaucoup plus propre et ça ne demande pas tellement plus de travail.

En espérant trouver bientôt de nouveau un peu de temps pour coudre.

Erika

Robe de mai

Quand j’ai acheté le patron Ethel de chez Pmpattern, l’objectif était de pouvoir la décliner à l’infini. Comme je l’expliquais dans l’article à son sujet, le patron propose de nombreuses variantes : au niveau des manches, au niveau de la taille, de la longueur, des volants. Bref tout plein de possibilités.

J’ai donc cousu une 2eme robe Ethel, quasiment la même que la précédente si ce n’est que j’ai allongé les manches papillons et la longueur de la robe.

Le tissu est un crêpe de chez Mondial Textiles. La couleur est dingue, et pas du tout dans les couleurs que j’ai l’habitude de porter mais en passant devant, il a vraiment attrapé mon regard.

Très contente de la réalisation de ma robe, je ne suis pas entièrement satisfaite du rendu sur moi … Les manches sont peut-être un peu trop longues, la robe est peut-être un peu trop ample. L’envie de cacher mes kilos de grossesse non perdus et non assumés m’influence beaucoup quand je couds et je ne sais plus toujours très bien que coudre pour me sentir bien…

Une version courte devrait bientôt arriver par ici ☺️

A bientôt

Erika

Ethel

Croix dans le calendrier !! J’ai acheté un nouveau patron : la robe Ethel de chez PM patterns. Le truc qui arrive une fois au bout d’une lune. Je suis tombée sur cette robe via l’instagram du Labo d’Isa et j’ai craqué.

Le plus important pour moi, c’est la versatilité du patron : je ne sais pas combien de variantes il y a en tout mais c’est énorme. 3 encolures différentes, 4 styles de manches, 3 longueurs, avec ou sans volant. Bref c’est le patron de robe à avoir et qui permet toutes les fantaisies.

Pour ce modèle, j’ai choisi le col rond (légèrement creusé), les manches volants, la longueur longue et le volant dans le bas. Niveau réalisation, absolument rien de compliqué, c’est vraiment à la portée de tous.

Le tissu est un voile de chez Mondial Textiles. Notez que ce patron, même dans sa version courte, est un gros consommateur de tissu. Pour la version longue et les manches volants, comptez 3,5 m!

Je rendu me plaît énormément. J’aurais aimé que la robe soit encore un peu plus longue mais c’est vraiment lié à ma taille, il m’aurait fallu encore plus de tissu.

Cette robe est un petit coup de cœur car c’est celle que j’ai portée pour le premier anniversaire de mon bébé 😍

Vu que j’ai fait quelques achats « tissus », je pense que je vais jouer avec les différentes possibilités qu’offre ce patron.

A tout bientôt

Erika

Vite fait

On ne va pas se mentir, depuis la naissance de Léon, c’est clair que le temps libre se fait rare. Disons que j’en ai encore, mais par petites périodes. Plus de longues après-midis couture, je vise maintenant des projets rapides et efficaces.

Patron maison, élabore au fur et à mesure. Viscose de chez Mondial Textile.

Je voulais une robe qu’on enfile rapidement, confortable et facile à porter. Objectif atteint. Ce n’est pas la plus féminine de mes robes mais c’est une des plus agréables à porter.

J’ai quand même ajouté un petit effet féminin avez des poignets foncés. En deux siestes de Léon, c’était plié ☺️

A bientôt

Erika