Un brin de rangement

Juste un brin! Je viens d’avoir la chance de profiter d’un peu plus de trois semaines de congés et j’en ai profité pour faire un maximum de choses. Outre toutes les cousettes que j’ai faites ces trois semaines dernières, j’en ai également profité pour mettre de l’ordre dans mes bazars!

J’en profite donc pour partager avec vous deux systèmes de rangement assez pratiques je trouve : un pour les chutes de tissus et un autre pour les patrons.

La plus grande difficulté de ma courte expérience de couture, c’est d’arriver à jeter. Je ne jette presque rien car on peut toujours faire un fond de poche avec une chute de satin, un petit quelque chose avec un bout de ruban, etc.

Sauf que ces chutes prennent une place folle et sont souvent moches à regarder car le tissu a été découpé de manière à ce qu’il nous reste une forme toute biscornue, voire quelques morceaux à part (mais peut-être bien utile un jour prochain!!).

Ce que je fais avec ces chutes, je les aplatis et les replie jusqu’à obtenir un rectangle. Je rentre les vilains bouts qui pendouillent, j’ajoute les morceaux volants et je roule comme une crêpe. Avec un petit lien de tissu (j’aime bien utiliser le même tissu), je noue ma crêpe et je range dans une grande boite. Je trouve ce type de rangement plus joli mais aussi plus pratique d’une pile de tissus plus ou moins bien pliés, que quand on en retire un, les autres viennent avec, etc.

5

Enfin, j’ai également trié les chutes en coton des autres, comme ça lorsque je cherche quelque, je sais directement dans quelle caisse aller fouille.

474

6

Deuxième astuce rangement : mes patrons. Avant, je glissais chaque patron dans une pochette en plastique que je classais dans un classeur. Résultat pas très joli et surtout, le classeur atteint vite sa capacité maximum. J’ai trouvé une cage de rangement chez Action pour une bouchée de pain. Des grandes enveloppes format A4 chez Action également, 0.82€ pour 10. Je colle la page de présentation du patron (quand c’est un PDF) sur l’enveloppe et je glisse le patron dedans. Lorsqu’il s’agit d’un patron pochette, j’ai imprimé une page de présentation mais c’est purement esthétique. Je pouvais aussi indiquer au gros marqueur le nom, tout simplement.

Ce système de rangement prend quand même pas mal de place mais je trouve ça bien plus joli. Je pense que je vais devoir acheter une 2ème cage car l’air de rien, je commence à en avoir un paquet 🙂

123

J’espère que ces petites astuces vous auront plu. Et vous? Comment rangez-vous votre coin couture?

A bientôt,

Erika

Jupette rapide et confortable + tuto

L’autre jour, j’ai fait une jupette vite fait, bien fait avec une viscose de mon stock pour laquelle je ne trouvais pas d’utilisation. Vu la fluidité de ce tissu, j’ai pensé qu’une petite jupe toute simple serait idéale et j’avais raison 🙂

15

J’ai pensé à photographier chaque étape pour vous proposer un tuto « pas-à-pas ». Il s’agit donc d’une jupe foncée à taille élastiquée (fort similaire à mon tuto pour la jupe en Wax si ce n’est qu’il n’y a pas de zip).

1716

Pour cette jupe, il vous faut :

  • 2 rectangles de 1.5m par 50 cm ( les 50 cm correspondent à la longueur, à adapter en fonction de la longueur désirée ; le 1.5m va permettre pas mal de fronces, à adapter en fonction de vos envies). P.S.: en longueur Midi, c’est carrément canon!!
  • 2 rectangles de 16 cm par 70 cm pour la ceinture. Astuce : je thermocolle ces deux rectangles pour avoir plus facile à monter la ceinture, surtout avec une viscose aussi fluide.
  • Un élastique de 2cm de large (la longueur dépend du niveau de « serrage » que vous voulez pour votre jupe).

12

  1. Je commence par assembler les deux rectangles de la ceinture. Je couds les 2 pièces par les petits côtés endroit contre endroit en pensant bien à laisser un petit espace ouvert, ce qui permettra de passer l’élastique plus tard.

3

2. A l’aide de mon ami le fer à repasser, le plie la ceinture en deux sur la longueur et le replie les bords vers l’intérieur, sur 1 bon cm (un peu à la manière d’un biais).

4

3. Je laisse la ceinture de côté et je m’attaque aux fronces. Je passe 2 fils de fronces sur le haut des longs côtés des deux rectangles de la jupe. J’allonge donc mon point droit au maximum et je couds deux lignes parallèles, sans faire de points d’arrêt, ni au début, ni à la fin. Je laisse pendre de longs bouts de fils. Je tire sur les fils afin de créer les fronces et je les répartis jusqu’à ce que la largeur ait la même taille que la ceinture.

56

4. J’assemble entre eux, endroit contre endroit, les deux pans de jupe que nous venons de froncer séparément (je les fronce séparément car c’est plus facile sur de petites longueurs).

7

5. L’étape la plus difficile mais qui vous assurera de jolies finitions si vous y parvenez : assembler la ceinture et la jupe. Pour cela, il vous faut « emprisonner » le haut froncé de la jupe dans la ceinture (à la manière d’un biais de nouveau).

poserbiais

J’épingle énormément à cette étape pour être sûre que tout est bien pris dans la ceinture. Je vérifie sur le devant (1ère photo), mais aussi sur l’arrière de l’ouvrage (2ème et 3ème photos).

8910

6. Lorsque la ceinture et la jupe sont assemblées, je passe l’élastique dans le tunnel formé par la ceinture. Pour avoir plus facile, j’attache une épingle de sûreté et la fait passer dans tout le pourtour, en entrant et en sortant par le petit trou qu’on a laissé plus tôt.

1112

7. Je ferme mon élastique en m’assurant qu’il n’est pas tordu à l’intérieur de la ceinture.

20

8. Je referme le petite ouverture de la ceinture à la main, en faisant un petit point invisible.

21

9. J’ouvre bien mes coutures latérales au fer et je fais un petit ourlet dans le bas 🙂

13

10. Je passe un petit coup de fer la-dessus, j’enfile ma jupe et des baskets et je file!! 😀

1418

J’espère que ce tuto vous aura plu et vous aidera. Pour info, j’ai l’intention de porter ce genre de jupe avec des bas et des bottes aussi en hiver donc je crois que c’est un modèle toute saison 🙂 Il n’est donc pas trop tard pour vous y mettre 😀

N’hésitez pas à partager vos réalisations en commentaire ou via insta 🙂

A bientôt,

Erika

La petite robe cache-cœur + tuto

Petit moment de fierté : je vous présente la première robe pour laquelle j’ai réalisé le patron moi-même 🙂
Bon, ce n’est pas une robe très sophistiquée mais je suis quand même très heureuse d’avoir quelque chose de mettable et réalisé moi-même de A à Z 🙂

18985516_10213536763116049_370777479_n

Du coup, je vous propose un tuto pour réaliser cette petite robe cache-cœur vous-même 🙂

Il vous faut:

  • 2m de tissu. J’ai utilisé un jersey pas trop extensible, facile à coudre.
  • du papier à patron
  • du fil
  • un t-shirt à vous, à votre taille et qui a des manches coupées dans la même pièce que le devant et dos (pas de couture de manche quoi…)
  • un marqueur – crayon – bic…

Marche à suivre:

  1. Poser le t-shirt bien à plat sur le papier à patron. Tracer le contour à 1-1.5 cm des bords pour inclure la marge de couture.

19021303_10213536762796041_1232150146_n

2. Prolonger les côtés vers le bas en évasant légèrement afin d’avoir la longueur « Robe ». S’assurer qu’on a évasé de la même manière des deux côtés (en traçant une perpendiculaire au milieu du bas du t-shirt et en mesurant qu’on a bien la même distance de chaque côtés en bas de la robe).

19021914_10213536763236052_926552106_n

3. Découper et décalquer exactement la même pièce une 2ème fois (un dos et un devant). Mettre la partie « Dos » sur le côté, elle est finie :)!

4.  Sur la partie devant, faire un trait pour marquer la taille. Moi, j’ai mis le papier devant moi et j’ai noté où ma taille arrivait.

5. Tracer une ligne qui va de l’extrémité de l’encolure au trait de taille du côté opposé.

19022434_10213536762676038_1363108891_o

6. Si vous désirez un décolleté plus arrondi (ce que je trouve plus joli), incurvez légèrement la ligne croisée. (J’ai redessiné la pièce. La ligne rouge au bic représente la croix bleue ci-dessus et la ligne bleue épaisse représente la nouvelle ligne de décolleté, légèrement incurvée). On découpe le long d’une de la ligne incurvée pour retirer une épaule. On utilisera la même pièce pour réaliser le devant droit et le devant gauche.

19021819_10213536763196051_1059680317_n

7. Pour plus de propreté, on va dessiner des parementures. Pour le dos, il suffit de recopier l’arrondi du cou sur un papier et de tracer une 2ème courbe plus bas à 5cm de la 1ère. 19021349_10213536763356055_1848021719_n

Pour le devant, on recopie sur un papier tout le côté intérieur du pan de robe et on trace parallèlement une 2ème ligne à 5 cm de la 1ère.

19021535_10213536763436057_51253799_n

8. Découpez votre tissu. Faites bien attention à découper un devant droit et un devant gauche. Pour cela, pliez le tissu en deux. Pliez la pièce « Dos » en deux et coupez-la sur le pli. Idem  pour la « Parementure Dos ». Pour le « Devant » et la « Parementure Devant », coupez dans la double épaisseur, vous aurez naturellement des pièces opposées. (Pour tout faire rentrer, j’ai coupé ma « Parementure Devant » à l’angle et je l’ai assemblée plus tard).

19022129_10213536762916044_1261001257_n

9. Assemblez le Dos et les Devants par les épaules.

19021472_10213536763396056_247730190_n

10. Assemblez les parementures entre elles.

19047587_10213536762836042_1871255734_n

11. Coudre, endroit contre endroit, la parementure à la robe puis la rentrer sur l’intérieur et bien écraser au fer. Faire une surpiqûre tout le long de l’encolure pour maintenir la parementure à l’intérieur. A hauteur de la taille, pensez à laisser un petit passage pour venir y coudre les liens par la suite.

12. Fermer la robe en cousant, endroit contre endroit les côtés de la robe. Laissez un petit espace non cousu à hauteur de la taille d’un des deux côtés (1.5 cm).

19021674_10213536763316054_850631802_n

13. Faire les ourlets aux manches et dans le bas de la robe.

14. J’ai choisi de faire des liens dans le même tissu que la robe. Pour cela, j’ai coupé deux grandes bandes de 4 cm, que j’ai plié et cousu endroit contre endroit puis que j’ai retourné à l’aide d’une épingle de sûreté. Faire passer les bouts des liens par les petits espaces laissés à hauteur de la taille sur les deux pièces « Devant » et les fixer.

15. Il ne vous reste plus qu’à enfiler votre robe, faire passer un des liens dans le petit espace laissé entre le devant et le dos, à hauteur de la taille. Refermer l’autre pan et nouer votre ceinture devant, derrière, sur le côté, à votre guise!! Pour être sûr que le décolleté ne s’écarte pas pendant le journée, j’ai cousu une petite pression au croisement des deux pans :

19022520_10213536762636037_1948605797_o19047661_10213536763156050_1580434676_n19075112_10213536762596036_972187080_n18985495_10213536762716039_120103292_n

Voilà, j’espère avoir été la plus complète possible. Il y a beaucoup de blabla dans ce tuto, mais ne vous effrayez pas. Ce n’est vraiment pas difficile, c’est juste que j’ai essayé de tout décrire correctement 😉

Je serais vraiment ravie de voir vos réalisations. N’hésitez pas à partager. Voici mon Insta: @eriiiiiii6.

A bientôt,

Erika

Le geste écolo #utilisationdeschutes

Si je dois être honnête, je ne suis pas quelqu’un de très branchée bio, écolo et réduction des déchets… Je trouve l’idée sympa mais je n’avais encore rien mis en place pour modifier ma routine, j’avoue! Sauf que là, il s’agissait surtout de couture. Là, ça me motive 🙂 Donner vie à mes petites chutes de tissus en faisant des lingettes démaquillantes lavables trooooop mimi, voilà une belle motivation? Si en plus, ça permet de réduire ma production de déchets : pourquoi pas!?

Je me suis donc lancée dans la réalisation de petits carrés démaquillants. Pour le côté démaquillant, j’ai utilisé un reste de molleton dans lequel j’avais fait un sweat. Le top, c’est que ce molleton est justement blanc et matelassé, ce qui crée des petits coussinets moelleux :). Pour l’autre côté, c’est un festival de jolies chutes de coton colorées !!

18360958_10213212722895246_77678187_n

Je suis partie sur des carrés de 13cm par 13cm (je voulais pourvoir faire tout mon visage avec un carré. J’ai testé, la dimension est parfaite!).

18360817_10213212722935247_1585585841_n

J’ai coupé les angles pour avoir un petit carrés aux angles arrondis. J’ai cousu, endroit sur endroit les deux matières en laissant une ouverture de 2-3 cm pour pouvoir retourner le carré sur l’endroit. J’ai cousu à 1 bon cm du bord afin que l’ouverture laissée soit refermée par la surpiqûre finale que j’ai fait à 0,5cm du bord.

18426272_10213212723015249_1922526355_o

Bilan: je me suis cousu 14 carrés démaquillants, de quoi tenir 2 semaines. Je les trouve a-do-rables et fonctionnels. La taille me convient bien. Je suis contente d’avoir fait des carrés car je sais facilement utiliser les coins pour les yeux. J’ai essayé avec de l’eau micellaire et avec du lait démaquillant et des deux fonctionnent à merveille. Le prochain lot, je pense utiliser du tissu microfibre, ce qui me permettra de ne pas utiliser systématiquement un produit démaquillant. Maintenant que c’est fait, je suis ravie de me dire que je ne jette plus 4-5 cotons démaquillants par jour dans la poubelle.

18360634_10213212723055250_216068993_n

Lancez-vous 🙂

A bientôt.

Erika

 

La jupe midi en wax (+ tuto)

C’est LA tendance de cette année : la jupe midi!! La mienne est faite depuis un bon mois mais le soleil et la chaleur se font un peu désirer par ici… J’ai choisi un tissu wax africain assez soft. De jolies couleurs et des petits motifs en triangles: peps mais pas trop extravagant non plus… Il s’agit d’un coton de chez Chamick à 10€ du mètre. Avec un mètre, j’ai su tout caser mais il ne fallait pas moins!

J’achète pas mal de patrons et en général, je trouve que ce sont des sous bien dépensé car les explications sont utiles et les planches à patrons indispensables. Il existe des patron de jupe midi mais je trouve ça un peu inutile. Il s’agit vraiment d’un vêtement très facile à faire et je ne crois pas qu’un patron aurait une grande plus-value. Initialement, je me suis aidée du tuto de Mariame, puis j’ai fait à mon idée. Comme j’ai pris des photos en cours de route, je vous propose à mon tout un tuto.

tissu

La découpe:

  • Le devant : un rectangle de 1m par 60cm (c’est la longueur que je voulais pour ma jupe; à adapter en fonction de vos envies).
  • Le dos: 2 rectangles de 50cm par 60cm.
  • La ceinture: un rectangle de 16cm de large par X cm de long.
    • X étant le votre tour de taille + 3 cm pour une jupe taille haute (ce que j’ai fait).
    • X étant votre tour de hanches + 3 cm pour une jupe taille basse.
  • Un zip, invisible si vous avez. Je n’en avais pas.
  • 4 fonds de poches. J’ai utilisé le patron de poche d’un short de mon stock. Sinon, 4 rectangles feront l’affaire.

La réalisation:

  • J’ai commencé par coudre mes poches à partir de 8 cm sous le bord supérieur de mes rectangles. Je couds, endroit contre endroit, un fond de poche au rectangle dos droit, un fond de poche au rectangle dos gauche et 1 fond de poche de chaque côté du rectangle avant. Bien marquer le pli au fer pour faire rentrer la poche. Coudre les rectangles dos au rectangle devant par les côtés en fermant les poches. Ouvrir les coutures au fer.

Poche

  • Faire les fronces. Pour cela, il faut allonger le longueur du point droit de sa machine et coudre 3 lignes parallèles sur le bord supérieur de la jupe. Ne pas faire de point d’arrêt, ni au début, ni à la fin et laisser dépasser assez bien de fil!! Lorsque les 3 lignes sont faites, il faut tirer délicatement sur les fils et froncer le tissu équitablement. Répartir les fronces. Il faut que la longueur finale du vêtement soit égale à la longueur de la ceinture.

 

fronces

  • A l’aide du fer à repasser, il faut replier les longs côtés de la ceinture vers l’intérieur puis plier la ceinture en deux (un peu à la manière d’un biais). Toujours à la manière d’un biais, venir coudre la ceinture sur la jupe de manière à « emprisonner » le bord froncé dans la ceinture, entre les deux replis que l’on vient de faire.
    • Oublié de faire une photo de cette étape 😦 Sorry.

 

  • Le zip :  coudre la fermeture éclair, endroit contre endroit, sur le haut de la jupe. Le haut du zip doit arriver dans le pli de la ceinture. N’oubliez pas d’utiliser le pied à fermeture éclair. Une fois le zip bien en place, vous pourrez fermer la jupe, endroit contre endroit en commençant un peu plus haut que la fin du zip, pour cacher le bout à l’intérieur de la jupe

zip pose

  • zip

 

  • L’ourlet: après avoir bien ouvert au fer les différentes coutures, faire un ourlet au bas de la jupe.

 

  • Ourlet

C’est fini :)!!!!

Vous avez donc votre jupe midi home made! Il ne vous reste plus qu’à l’assortir et à trouver le tissu parfait pour en refaire une 2ème! La mienne sera bleue marine dans un tissu assez raide pour un rendu un peu plus tendance (enfin, j’espère!!).

Looklook1look2

J’espère que le tuto vous a plu! N’hésitez pas à partager vos jupettes 🙂

A bientôt!

Erika

Mes p’tites laines (+ tuto)

Je vous en avais parlé dans un précédent article, je me suis mise au tricot. Et pas qu’un peu! Je tricote dès que j’ai un moment de libre : devant la télé, avant d’aller au lit, avant d’aller travailler, … Une vraie tricot addict!

J’en suis toujours aux accessoires : écharpes, bonnets, … Comme pour la couture, j’apprends toute seule donc j’essaie d’y aller progressivement pour ne pas me décourager 🙂 Peut-être que j’attaquerai les pulls dans quelques temps. Je dois encore progresser d’abord. (Bon en vérité j’ai déjà fait un gilet oversize comme on voit partout mais je n’arrive pas à faire une photo qui rende bien donc je ne vous le présente pas encore…).

Donc, dans l’optique de choper le truc, d’accélérer mon rythme et d’uniformiser la tension de mes mailles, j’ai commencé avec un trendy châle. Super simple, c’était l’occasion idéale pour m’entrainer au point Mousse :). Sur Pinterest, j’ai vu un tuto pour avoir une jolie bordure bien propre . Je vous livre à mon tour le tuto 🙂

  • Laine de taille 6 couleur et aiguilles circulaires 6
  • Point Mousse et jeté à l’endroit
  • Monter 3 mailles
  • Rang 1: tricoter les 3 mailles à l’endroit.
  • Rang 2: 2 mailles à l’endroit – 1 jeté – glisser la dernière maille sans la tricoter –> Vous avez 4 mailles.
  • Rang 3: 2 mailles à l’endroit – 1 jeté – 1 maille à l’endroit – glisser la dernière maille sans la tricoter –> Vous avez 5 mailles
  • Pour la suite: tricoter 2 mailles à l’endroit – 1 jeté – toutes les mailles à l’endroit – glisser la dernière maille sans la tricoter
  • On s’arrête quand on n’a plus de laine.
  • Rabattre souplement

J’ai également bloqué mon ouvrage pour l’étirer un peu et j’ai réussi à gagner quelques centimètres. J’ai utilisé du fil (4 pelotes) d’une boutique près de chez moi. C’est l’Alaska de chez Katia dans une couleur Tabac qui flatte le teint 🙂

chale1chale

Deuxième ouvrage que je voulais vous présenter, c’est un bandeau pour les oreilles. Ce n’est pas du tout ce que j’ai l’habitude de porter! Je n’étais pas trop sûre que ça m’irait mais j’avais une vieille pelote et deux heures de temps donc j’ai tenté 🙂 Et au final, je suis assez contente du résultat. Et c’était l’occasion de faire ma première torsade 🙂

Je vous livre donc le tuto:

  • Laine 3-4 (je crois, il n’y avait plus l’étiquette) en double.
  • Aiguilles 6.
  • Monter 16 mailles (le tuto que j’ai suivi en préconisait 20 mais c’était beaucoup trop large à mon gout).
  • Tricoter en côtes 1/1 jusqu’à 23-24 cm de longueur (le tuto indiquait 26 mais ça aurait été trop grand).
  • Faire passer les 8 dernières mailles derrière les 8 premières grâce à une aiguille à torsades (ou un petit crochet, ça marche aussi).
  • Reprendre en côtes 1/1 en tricotant d’abord les 8 dernières mailles puis les 8 premières.
  • Continuer 24cm.
  • Rabattre et coudre.
  • J’ai un peu froncer la couture arrière pour avoir un petit effet.

bandeaubandeau-1

 

Et comme pour me conforter dans le choix de ce petit bandeau, il a neigé pile la nuit suivante. De quoi vous présenter mes p’tites laines sur fond blanc 😀

A bientôt!

Erika

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer