Bright like a diamond

La coupe du monde a commencé! Ce qui signifie que j’ai vais avoir plus de temps pour coudre 🙂 Mon Amoureux étant absorbé par la télé, je peux coudre sans entendre de remarques type « tu me laisses tout seul, tu couds tout le temps ».

Ce dimanche, j’ai rapidement cousu une jupe plissée rose doré/argenté je sais pas trop décrire. Brillant quoi✨. J’ai trouve ce coupon au Stoffen Spektakel qui venait à Liège. Très très fluide, on dirait presque de l’eau!

J’ai utilisé le tuto de Paul et Paulette (insta) mais ça ne s’est pas passé comme sur des roulettes au niveau des dimensions. J’ai du improviser.

LRG_DSC06663

Par contre, ce qui est top, c’est que pour autant qu’on coupe bien bien droit le bas, on peut laisser le bord « cru », sans ourlet, sans surjet, nada! Et le rendu est très beau. Deuxième truc super cool, c’est que j’ai depuis peu une surjeteuse et que l’assemblage a été tout seul, en deux minutes trente!

LRG_DSC06668

L’assemblage de l’élastique, je l’ai bien sur fait à la machine et je ne sais pas si c’est moi ou quoi mais je trouve que c’est pas toujours nickel quand on regarde la couture de l’intérieur… Tirer sur l’élastique en même temps que coudre en zigzag, ça donne un truc pas hyper régulier qui me plait bof bof. Bon, de l’extérieur, on voit rien du tout hin 🙂

LRG_DSC06677

Toujours est-il que j’ai désormais ma jupe plissée brillante. Je vais me mettre en quête d’un tissu plissé noir (brillant?) pour l’hiver 😀 (ben oui, faut anticiper hin)!

A bientôt,

Erika

Publicités

DIY Adoucissant

Dans ma nouvelle démarche de réduire mes déchets sans trop changer de vie, j’essaie de cibler les petites changements qui ne me contraignent pas trop. Et remplacer l’adoucissant plein de produits chimiques, qui coûte un os et qui est contenu dans des grosses bouteilles en plastique par de l’adoucissant naturel, fait maison et quasiment gratuit, c’est tout à fait le genre de changement que je suis prête à consentir.

J’ai donc remplacé l’adoucissant par ma préparation maison à base de vinaigre blanc (j’ai d’ailleurs l’intention de remplacer TOUT par le vinaigre blanc !). Le résultat est très satisfaisant. Le vêtements sont souples et doux. Les essuies, je les passe au sèche-linge donc ils ne grattent pas du tout. L’odeur de vinaigre s’estompe dès qu’on étant le linge et j’ai choisi de parfumer mon adoucissant à l’huile essentielle de lavande : TOP.

IMG_9572

Recette:

Dans une bouteille en verre d’1L (ben oui, on évite le plastique hin), mélanger :

  • 0.5L d’eau
  • 0.5L de vinaigre blanc
  • 40 gouttes d’HE de votre choix (lavande, jasmin, …)

Voilà. C’est tout.

Verser un bouchon de cette préparation dans le compartiment à adoucissant après avoir bien secoué la bouteille pour répartir l’huile essentielle (sinon, elle reste en surface).

En plus d’être écologique et naturelle, c’est méga économique puisque le vinaigre ne coute quasi rien. J’ai choisi l’HE de lavande super (la moins chère car c’est juste pour l’odeur). 5€ le flacon et j’ai de quoi faire 5-6 litres donc c’est économique 🙂

A bientôt, pour la lessive maison (dès que j’aurai fini mes réserves de lessive du commerce).

Erika

 

Le sac à pain

Depuis un moment maintenant, l’idée de réduire mes déchets me trotte en tête. Je ressentais le besoin de le faire, l’envie de faire des efforts mais il me manquait l’énergie de changer mes habitudes.
Entendons-nous bien, je ne suis pas prête à tout changer afin de clôturer une année avec un unique bocal de déchets. Je trouve la démarche extra mais je me connais… Si je n’y vais pas poco a poco, je vais me décourager et revenir en arrière.

Alors je vais me booster pour changer des petites choses. Une à la fois. J’avais déjà commencé avec les lingettes démaquillantes lavables et qui n’utilise que de l’eau et je suis ultra convaincue. J’en ai d’ailleurs offert beaucoup autour de moi ces derniers temps.

IMG_9686

Cette fois, c’est une autre cousette écolo que je vous présente : le sac à pain. Tous les matins, je vais acheter un petit pain sur mon lieu de travail pour mon petit déjeuner. La boulangère me l’emballe dans un sac, certes en papier, et 3 minutes après, je jette de sac. Un sac en papier jeté tous les matins! Ca fait beaucoup! J’ai donc décidé de me coudre un petit sac à pain (j’en ferai surement de toutes les tailles) en coton Vichy (ça se lave facilement en machine). J’ai cousu un coulisse, j’y ai fait passer des rubans et j’ai tout assemblé à la surjeteuse (ouiiiiiii j’ai une surjeteuse, je vous en parle un de ces jours).

IMG_9689

Le plus dur, c’est encore l’étape où on demande à la boulangère pour ne pas faire comme tout le monde. Ben j’ai demandé ce matin, et c’est passé tout seul! A partir d’aujourd’hui, je ne jetterai plus de sac à pain à la poubelle !

Du coup, j’ai eu envie de partager ces petites démarches avec vous, car c’est en m’inspirant des blogs que je mets en place des minis changements. Et si ça peut convaincre l’une ou l’autre de réduire ses déchets, on aura tout gagné. Je crée donc une catégorie supplémentaire dans laquelle j’irai classé ces petits gestes, qu’ils soient liés à la couture ou non 🙂

Avez-vous des petits trucs, faciles, pour réduire vos déchets?

A bientôt,

Erika

 

Contrefaçon

Ces moments magiques où tu vois les progrès que tu as fait!! J’ai commencé à coudre il y aura bientôt 3 ans. Ce que je vous montre ici, c’est ce que j’estime suffisamment réussi que pour être montré. Il y a aussi eu des échecs qui ont volé à la poubelle, des trucs immettables, des tissus mal choisis et des habits qui n’ont pas tenu le coup niveau qualité (autrement dit : on ne se décourage pas!!).

LRG_DSC06565

Et puis il y a des moments où tu réalises le chemin parcouru. Tu te rends compte que tu ne te goures plus dans ton choix de tissu, que tu prends désormais le temps pour tes finitions, que tu oses attaquer n’importe quel projet (ou presque) et que tu aimes presque tout ce qui sort de sous le pied de ta machine ❤ Le bonheur!!

LRG_DSC06616LRG_DSC06596 - Copie

Pour moi, l’étape d’après, c’est d’avoir su refaire une robe du commerce que j’aimais beaucoup. J’ai en effet une robe longue H&M que j’adore. On me la complimente à chaque fois que je la mets et, habitués à mes tenues faites maison, on me demande souvent « c’est quand même pas toi qui l’a faite? ». Et ben non :-(, c’est pas moi qui l’ai faite. Mais qu’est-ce qui m’empêche de la refaire, me suis-je dit! Ben rien. J’ai donc analysé ladite robe sous toutes les coutures (j’avoue, c’est pas d’une grande complexité hin) et ai reproduit le tout sur du papier à patron.

LRG_DSC06561LRG_DSC06567

J’avais cette viscose ultra douce et aux couleurs pastel  (Stoffen Spektakel de Liège) que je voyais bien pour une longue robe, un peu romantique. Il n’y avait  plus qu’à. J’ai même amélioré le seyant de la robe H&M en faisant des petites pinces poitrine et en adaptant la longueur à mes grandes jambes.

LRG_DSC06586LRG_DSC06575LRG_DSC06625

Il s’agit donc d’une robe longue, élastiquée à la taille, avec un col qui monte haut et des emmanchures assez échancrées. Une coupe qui, je trouve, me va assez bien. 🙂

IMG_9633

A bientôt,

Erika

 

If you can’t find it, do it yourself

Ce titre est presque devenu une devise. Limite, je ne cherche même plus vraiment après ce que je veux, je passe direct par la case « C’est bon, je vais le faire moi-même ».

Pour ce sac rond, ça faisait longtemps que je bavais un peu sur les superbes Balibags et autres sacs ronds qu’on voit partout. Mes parents m’en ont même ramené un tressé du Maroc mais je trouve que les finitions laissent vraiment à désirer et il me plait un peu moins en vrai.

Puis l’autre jour, je faisais un tour chez Zeeman quand je suis tombée sur des sets de tables ronds en coton et tressés à la manière des jolis sacs que j’aime bien. Pour le prix, genre 2€ le set, je me suis dit que ça valait bien un peu DIY sans risque de me ruiner.

Les sets étaient bordés de vert. J’ai hésité à laisser l’anneau vert mais ça faisait trop grand et un effet moins naturel, plus fantaisie. J’ai donc décousu les anneaux.

Pour relier les deux disques entre eux et avoir quand même un peu de place pour y ranger 2-3 trucs, j’ai crocheté une bande avec de la corde de chez Veritas. J’ai regardé la longueur que je voulais pour avoir l’entendu que j’avais en tête et j’ai fait des brides pour aller plus vite.

Ensuite, j’ai cousu la bande aux deux cercles, expressément de manière visible car j’aimais le rendu.

Enfin, pour les anses, j’avais de la superbe corde naturelle de chez Tissu Myrtille. J’ai réussi à faire passer la corde par un des trous de mon crochet et j’ai fait un gros noeuds, et ce de chaque côté et pour chaque anse.

Je suis ultra contente de mon sac rond, fait main et unique… enfin jusqu’à ce qu’on m’en redemande 😊😊

A bientôt,

Erika

Les jolies broderies anglaises

Les jolies broderies anglaises sont partout. Et elles sont chez moi maintenant 😊

J’ai trouvé ce superbe coupon à la foire du tissu de Liège, là où je fais le plein pour la saison. J’ai acheté 1 mètre avec un projet de blouse en tête. Je voulais un petit haut assez large et mignon, à porter avec un jean slim.

J’ai assez rapidement opté pour le haut Impatiente de Mlm patrons. La seule modification est d’avoir un peu agrandi l’encolure car les précédentes versions sont un peu trop ras de cou.

J’ai mis à profit la sublime bordure brodée sur le bas de mes manches. Je voulais l’utiliser pour le bas de la blouse mais j’avais trop peu de longueur de bordure. C’est sans regret car je trouve que les manches sont trop mignonnes comme ça!!

Le résultat me plait énormément et je sens que je vais beaucoup porter ce petit haut brodé 😊

À bientôt,

Erika

Mon précieux

Alors ici, on parle d’un tout tout gros coup de cœur tissu!!

9

Dimanche dernier avait lieu le salon du tissu qui revient 2 fois par an dans ma région. Une immense foire du tissu, avec tous les goûts et prix de tissus disponibles. J’y ai maintenant mes habitudes : d’abord un petit tour chez la madame qui vend des coupons où je trouve toujours ce qui me plait. Ensuite, un petit tour chez le monsieur qui vend des coupons et où je trouve aussi toujours quelques chose qui me plait. Après, je commence à faire toutes les allées, en m’arrêtant à la mercerie pour faire le plein de fil Gutermann moins cher. Une fois que j’ai fait le tour de tout et que j’ai trouvé quelques tissus à la découpe, je repasse près de Madame et près de Monsieur pour voir si les mains chercheuses des centaines de femmes présentes n’auraient pas fait émerger d’autres pépites. Et 1h30 après, je suis partie avant qu’il n’y ait plus de 12 personnes au m²!

8

Cette année, bonne pioche : 12 coupons dans mon paniers. Et pour 10 d’entre eux, je sais déjà ce que je vais faire (et ça, c’est important!).

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le super méga coup de cœur a été pour cette viscose de ouf, bleue, noire, blanche, mauve, jaune et verte. Dis, comme ça, c’est pas génial. Sauf que regardez cette merveille. Le motif me fait penser à des inspirations africaines mais moins excentrique qu’un wax. La viscose est ultra douce et facile à coudre.

6

Avec 1,5m sur 1,5m, j’ai choisi de faire une jupe longue. D’abord parce que j’adore ça et que j’étais persuadée que ce serait top avec ce tissu. Ensuite parce que quand j’adore un tissu, je veux en utiliser le plus grand bout possible (ça vous fait ça aussi vous?). J’aurais été malade d’avoir des chutes à jeter. J’ai une petite bande de chute que je compte bientôt transformer en turban 🙂

7

Le patron est maison est j’ai simplement reproduit le tuto de ma jupe inspiration wax de l’année dernière à la seule différence que j’ai fait une fente latérale (d’un seul côté – j’étais inspirée) pour pouvoir marcher à grandes foulées et pas comme une geisha.

4

J’adore cette jupe! Je n’ai rien à ajouter 😀