Jarvis et son tapis

Pour partir ce été, j’avais envie d’un ouvrage de crochet pas trop volumineux à mettre dans ma valise. Difficile donc d’emporter mon plaid multicolore qui nécessite que j’emporte 14 pelotes différentes…

J’ai donc commencé un nouveau petit projet, un tapis long et ajouré dans un fil blanc cassé que je voyais bien sur mon parquet chêne naturel.

Le fil (j’ai utilisé 3 pelotes) c’est le Royal de chez Zeeman. Ce tapis m’a coûté 3 balles! Je mens, 2,97€ en fait. J’ai doublé le fil et crocheté en 10. Jusques quelques jeux de mailles simples et de brides et le tour était joué.

A peine posé au sol, Jarvis émet à fait son nouveau lieu de prédilection pour la sieste. En plus, cet écru lui va bien au teint 😊

À bientôt

Erika

Publicités

Miss têtue

Parfois, il y a des mystères en couture… Je sais coudre une chemise, un manteau, à peu près toutes les robes ou jupes que je veux et je bug sur une blouse à fines brides…

Mais le bug total hin! Le raté à tous les coups! Ça a l’air tellement simple que je me suis sentie dispensée d’acheter un patron. Je pensais prendre une blouse de mon dressing, la recopier, découper le tissu, l’assembler en 3 minutes et bim, j’aurais une petite blouse en plus… Sauf que non! J’ai bien décalqué la dite blouse, j’ai bien ajouté des marges, j’ai bien tout faut sauf que ça coince à chaque fois. Oui parce que il y a eu plusieurs fois. J’ai recommencé la même courses plusieurs fois, tant qu’à faire…

À la xième blouse immettable, je me suis quand même décidée à acheter un patron. La petite blouse Aime comme Miss de Aime comme Marie. 4€ et le résultat est nickel. Va-t’en savoir ce que le patron de Miss a de plus que ceux que j’ai fait moi-même mais ça marche.

Je me serais décidée plus tôt que j’aurais moins gâché de tissu, mais je peux être têtue parfois…

Dans la foulée de cet essai concluant, j’ai profité des soldes pour acheter de quoi faire pleiiiiin de Miss (en version robe).

À bientôt

Erika

T’as sorti ton Palazzo??

J’adore les palazzo. J’ai déjà eu l’occasion d’en coudre deux l’année dernière que j’ai beaucoup porté. Seulement, ils sont taille haute et je n’avais pas envie de refaire le même cette fois. Alors j’ai acheté le patron Burda : le pantalon 115 de mars 2017. Après une toile (Oui, tout arrive), je me suis lancée avec le coupon superbe de viscose trouvée au Stoffen Spektakel que j’avais tout de suite vu un palazzo.

Le tissu présente une espèce de frise et je voulais l’exploiter pour faire le bas de mon pantalon. Comme je suis grande, j’ai dû allonger le pantalon que 15 bons centimètres (et j’ai fait un ourlet large d’environs 4,5cm).

Enfin, j’ai encore élargi les jambes de plusieurs cm de chaque côté pour avoir un pantalon vraiment bien bien large 🙂

Le tissu, c’est mon avis, à lui tout seul, fait son effet. Je suis satisfaite de ce pantalon ultra confort et original.

À bientôt,

Erika

En noir et blanc

Il y a des fois où je me plante et je ne vous le montre pas. Pas plus tard que ce week-end, j’ai gâché un coupon de broderie (pas chère, heureusement) en essayant de faire un simple petit haut. Ratage total et déception.

Mais il y a des fois où ce qui sort de sous mon pied de biche correspond exactement à ce que j’avais en tête, et là, je m’empresse de le partager ici 🙂 C’est le cas de cette robe en néoprène noire et blanche.

LRG_DSC07041

Le tissu vient du marché de Maastricht et coûtait 3x rien (5€ du mètre je crois). J’ai acheté 2 mètres pour être sure de pouvoir en faire ce que je voulais. C’était un peu chaud pour tout faire rentrer malgré tout car les robes cache-coeur sont assez gourmandes en tissu… En forçant un peu, tout a fini par rentrer. Il s’agit du patron Burda de la robe croisée 123 (acheté sur le webshop) que j’avais déjà réalisée deux fois l’an dernier.

LRG_DSC07026

Au niveau des modifications : je n’ai pas cousu les pinces verticales mais j’ai un tout petit peu retiré du tissus au niveau du haut de la taille pour réduire l’ampleur. J’ai choisi des manches courtes. Et enfin, la plus grosse modification, c’est d’avoir retiré 5cm du les deux devants, là où la robe se croise et ce, sur toute la longueur de la pièce. Sans cette modif, le patron ne rentrait pas dans mon coupon et ça permet d’avoir une robe qui s’ouvre sur le bas pour laisser voir les jambes. J’ai quand même cousu une petite pression pour ne pas que la robe s’ouvre de trop.

LRG_DSC07016LRG_DSC07036

Le rendu est au-delà de mes espérances. Je l’adore! Je me sens bien dedans car le néoprène est très fin et très confortable. Le noir est bien noir et le jeu de lignes me plait beaucoup. Je recommande ce patron pour une robe cache-coeur. Les patrons Burda sont à 5€ en pdf (moi j’aime mieux les patrons pdf qu’on peut couper directement) et le seyant est au rendez-vous.

LRG_DSC07020LRG_DSC07011

Ma nouvelle robe préférée ❤

A bientôt,

Erika

Monstera deliciosa

La Monstera Deliciosa, c’est cette superbe plante tropicale qu’on voit beaucoup, aux feuilles toutes découpées, très exotique. J’en ai une à la maison, sur un petit support en rotin et je trouve que ça troooop beau!

LRG_DSC06932

Alors quand j’ai vu ce tissu au marché du tissu, avec mes feuilles de monstera adorée (et de palmiers, on les aime aussi les palmiers), j’ai craqué. Sur les 12 coupons que j’avais acheté, c’était un des deux seuls pour lesquels je n’avais pas de projet en tête.

LRG_DSC06995

Comme le coupon fait 1,8m par 1,4m, j’avais plus ou moins le choix de faire ce que je voulais. Vous commencez à déceler mon gout pour les jupes et robes longues, non? Je sais que j’en ai déjà beaucoup mais c’est ce que je mets le plus alors pourquoi se priver?

LRG_DSC06963

J’ai donc choisi de faire une robe longue à partir du patron de la blouse Aime comme Miroir de Aime comme Marie. Manches courtes et taille élastiquée, jupe fendue jusqu’au genoux pour ne pas marcher comme une geisha et voilà!

LRG_DSC06935

Le viscose assez épaisse est très facile à coudre et super confortable. Toute fluide et toute douce, cette robe va me suivre partout cet été car elle est toute légère. Et puis c’est une couleur que je ne porte quasiment pas donc je vais profiter de mon bronzage pour la porter.

LRG_DSC06926

A bientôt,

Erika

 

Liseron rime avec jolies finitions

Attention, attention : nouveau patron! Fait suffisamment rare que pour être mentionné, je me suis offert le patron de la Chemise Liseron de l’Atelier Scammit, et j’ai bien fait.

LRG_DSC06827

  1. Parce que je crois que je peux officiellement déclarer ma flemme pour l’Atelier Scammit ; si je n’aime pas tous les modèles, je suis néanmoins admirative de la précision des patrons, de la propreté des finitions, des vidéos pas à pas proposées par Johanna et des jolies lignes de ses patrons.
  2. Parce que j’adore porter des chemises et que le patron de Aime comme Madame de Aime comme Marie (que j’ai fait au moins 10 fois) ne me convenait plus car j’étais en recherche de finitions plus propres.
  3. Parce que je suis à la recherche DU patron de chemise qui me conviendra vraiment (j’ai souvent un problème d’encolure trop grande et tombante) et qu’avec Liseron, on s’en approche.
  4. Parce que les techniques utilisées pour les finitions, je l’ai ai transposées aux chemises de mon amoureux et le rendu est parfait! On dirait une chemise du magasin.

LRG_DSC06837

Vous l’aurez compris, ce patron de chemise pour femme est très très bien. Ayant déjà fait des dizaines de chemises, il ne m’a pas semblé compliqué et quand bien même, la vidéo explicative est parfaite!

LRG_DSC06804

Le rendu me plait beaucoup. Les pattes aux manches, la batte de boutonnage, les coutures anglaises (que j’ai rabattu et surpiqué), font de Liseron un chemise pleine de jolis petits détails. Je ferai probablement la version avec le froufrou cet automne.

LRG_DSC06872

LRG_DSC06882

J’ai encore et toujours un petit problème de col trop large mais il faut dire que j’ai un cou très fin #girafe. Il faut que j’apprenne à modifier légèrement le patron pour resserrer un peu le cou. J’avais également souvent un souci d’encolure qui retombe et que ne donnait pas le rendu que je visais. Cette fois, c’est beaucoup mieux : la patte de boutonnage est thermocollée et le tissu est plus épais donc ça joue.

LRG_DSC06886

Pour un prochain modèle plus féminin et plus délicat, je réduirai peut-être l’ampleur du dos (en supprimant le plus prévu) mais pour cette version « boyish », ce n’est pas gênant, au contraire.

LRG_DSC06782

Le tissu est un coton rouge pâle à lignes banches que j’aime beaucoup et qui est très facile à coudre. Il provient de mon butin de la foire du tissus Stoffen Spektakel.

LRG_DSC06852

 A bientôt,

Erika

Blue Mood

Ce bleu! Quand j’ai vu ce coupon de viscose dans le fouillis du Stoffen Spektakel, j’ai plongé dessus! Je le trouve tellement lumineux. Et ces motifs font un peu ethnique mais pas trop. Et puis le bonheur de trouver un coupon de 1.8m pour 6€. J’ai de suite su que je voulais une robe, courte, avec des manches à volants. Je n’ose pas souvent les volants aux manches de peur que ça fasse too much. Puis en en voyant partout, sur le net, dans les magasins, sur les copines et les collègues, je me suis décidée, sans regret 😀

LRG_DSC06749

Vous le savez bien, j’achète peu de patrons. Quand j’en achète, je choisi des choses basiques que je pourrais détourner pour en faire ce qui me plait. Je n’ai pas tellement le temps pour la couture expérimentale, je couds ce que je sais qui m’ira et que je porterai.  Alors évidemment, ce blog n’est pas the place to be pour découvrir les nouveaux patrons tout juste sortis. Par contre, si vous voulez voir tout ce qu’on peut faire avec un patron bien choisi, soyez les bienvenu(e)s!

LRG_DSC06708

C’est donc mon patron chéri « La blouse Stockholm » que j’ai utilisé pour cette robe. Je trouve l’encolure très féminine, j’aime les manches raglans et cette blouse s’adapte facilement en robe (en gros, tu rallonges et c’est fait).

LRG_DSC06750

Les manches volantées, au pif. J’ai raccourci les manches initiales, coupé des rectangles 2x plus long que le bas de la manche, je les ai froncé et hop! Initialement, la blouse est prévue avec des coutures anglaises, ce qui donne des finitions tip top. Comme je viens de recevoir une surjeteuse, j’ai décidé d’assembler avec celle-ci. C’est vrai que c’est super rapide et propre mais je crois que j’aime encore mieux les coutures anglaises à la machine. Enfin, maintenant, j’ai les deux options 😀

LRG_DSC06752

J’espère ne pas vous saouler à vous parler toujours des mêmes patrons. Quand je tiens une pépite, je ne me gêne pas pour la refaire, encore, et encore!

LRG_DSC06758LRG_DSC06722LRG_DSC06701

A bientôt,

Erika